5 étapes pour rédiger un bon cahier des charges fonctionnel de site e-commerce

5 étapes pour rédiger un bon cahier des charges fonctionnel de site e-commerce

by marjolaine, 13 novembre 2015

Réalisé dans la phase préparatoire d’un projet, l’avant-projet, le cahier des charges fonctionnel décrit, comme son nom l’indique, les besoins fonctionnels d’un projet. En ce qui nous concerne, le cahier des charges fonctionnel e-commerce (ou CDCF) listera donc l’intégralité des fonctionnalités de votre site ecommerce. Solution existante ou créée sur-mesure, tout partira de vos besoins, votre budget et votre planning.
Le CDCF est un document contractuel et doit être le plus détaillé possible pour permettre au maître d’œuvre de rechercher ou développer les solutions les plus adaptées pour vous. Ce document vous permettra également de procéder à un appel d’offre si vous recherchez votre prestataire technique.

Nota bene : Qui rédige le cahier des charges fonctionnel ?
La rédaction d’un cahier des charges fonctionnel fait appel à des compétences techniques pointues, nous vous conseillons donc de vous appuyer sur l’expertise d’une maîtrise d’ouvrage déléguée (ou aide à la maîtrise d’ouvrage, AMOA).
En vous servant d’interface avec le maître d’œuvre, l’AMOA vous aidera à définir clairement vos besoins et à piloter la faisabilité et l’exécution technique.

La base de la base du CDCF en 5 informations

Le cahier des charges fonctionnel doit contenir toutes les informations permettant au maître d’œuvre d’évaluer la complexité du projet, d’en comprendre les tenants et aboutissants et de proposer la solution technique la plus adaptée aux besoins mais également aux contraintes (techniques, délai, budget, ressources). Il comprendra donc une introduction détaillée présentant votre projet et comprenant :

  • le contexte du projet, ses objectifs et son positionnement stratégique
  • le périmètre du projet : les ressources et personnes impactées par sa mise en œuvre
  • la date de livraison souhaitée (la pose des jalons principaux du projet se fera avec le maître d’oeuvre)
  • les clauses juridiques définissant la propriété intellectuelle de l’ouvrage ou les pénalités en cas de non-respect du timing défini ensemble
  • En outre, nous vous conseillons également d’y adjoindre un glossaire permettant de définir les termes utilisés pour éviter toute confusion entre le vocabulaire de la maîtrise d’ouvrage et le jargon technique du maître d’œuvre.

Et maintenant ? Entrons dans le vif du sujet…

1. Lister tous vos besoins fonctionnels

Interrogez-vous : de quelles fonctionnalités mes internautes vont avoir besoin à chacune des étapes de leurs parcours ? Vont-ils effectuer une recherche sur le moteur de recherche ? Vouloir imprimer leur bon de commande ?
Les fonctionnalités concernent également vos besoins à vous, e-commerçants, pour piloter votre activité.
Pour dresser la liste la plus exhaustive possible, mettez vous en situation. Imaginez les actions de chaque type d’utilisateur, les résultats à obtenir.
Nous vous conseillons de réaliser un diagramme de flux, l’outil indispensable pour schématiser les parcours clients existants et optimiser l’UX de votre site e-commerce.
Ne négligez pas non plus l’étape de tests quali : interrogez vos utilisateurs finaux pour comprendre leurs besoins, leurs motivations et leurs freins, réalisez des personas.

2. Nommez la fonctionnalité

Cahier des charges fonctionnel - nommez les fonctionnalités« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément. » Nicolas Boileau
Chaque fonctionnalité sera intitulée sous cette forme : verbe à l’infinitif + complément.
Par exemple : « Choisir la langue du site » ou encore « Imprimer son bon de commande ».

Attention : Le cahier des charges fonctionnel dresse la liste des besoins fonctionnels sans jamais suggérer de solution technique possible, d’une part parce que seul le maître d’œuvre est techniquement compétent pour le faire et d’autre part parce que c’est comme cela qu’une solution innovante pourra émerger !

3. Réalisez un descriptif précis et détaillé

Cahier des charges fonctionnel - réalisez un descriptif précis et détaillé

 

Pour chaque fonctionnalité, précisez donc l’objectif poursuivi par l’utilisateur (« je veux pouvoir naviguer dans ma langue maternelle » ou « je veux conserver une trace de ma commande »).
Puis décrivez aussi précisément possible les étapes de chaque fonctionnalité.
Gardez à l’esprit qu’en rédigeant ce paragraphe le plus précisément possible, vous permettez une conception technique réussie et efficace de vos besoins. A cette étape, n’hésitez pas à enrichir le descriptif d’un zoning illustrant votre pensée.

 

4. Catégorisez les besoins fonctionnels

Créez des blocs fonctionnels par destination : site internet, blog, CMS, intranet, back-office….Puis entrez dans le détail en organisant vos besoins fonctionnels en suivant la logique de navigation d’un internaute. Par exemple, pour le front, ça donnerait : home, page catégorie, sous catégorie, fiche produit, pages de contenu, blog…

Un cahier des charges fonctionnel bien structuré est un CDCF clair et lisible !

A cette étape, n’oubliez pas de préciser les éléments sur lesquels vous souhaitez avoir la main après livraison du site. Par exemple, si vous voulez mettre à jour facilement les visuels qui illustrent votre méga menu ou sur les e-mailings transactionnels envoyés directement…
C’est une notion importante et souvent oubliée alors qu’elle peut engendrer un sur-coût inattendu.
NB : attention, pour les solutions propriétaires, plus un site est « administrable » plus son développement vous coûtera cher !

5. Priorisez les besoins fonctionnels

A cette étape, vous réaliserez probablement que la liste des fonctionnalités e-commerce est très longue. Pour des contraintes budgétaires, de timing de votre part ou de possibilité technique (pour une fonctionnalité nécessitant un développement complexe), il va falloir hiérarchiser vos besoins fonctionnels.
Vous pouvez, par exemple, les classer par ordre de priorité entre ce qui est indispensable, ce qui est important, ce qui relève du confort et ce qui est « du luxe ».

 

 

Après avoir rédigé un cahier des charges fonctionnel précis et clair (vous n’avez plus aucune excuse !), le maître d’oeuvre pourra donc passer en phase de réalisation puis la phase de mise en oeuvre.

Vous n’avez pas encore de prestataire technique ? Pas d’angoisse, nous pouvons vous accompagner dans le choix du maître d’oeuvre sur votre projet.

Vous bloquez sur la rédaction de votre CDCF ? Les experts AMOA d’UpMyBiz vous accompagnent dans la réalisation de votre cahier des charges fonctionnel. Un besoin ? Un problème ? Contactez-nous !