Acquisition de trafic : 5 tactiques SEO obsolètes à bannir en E-commerce

Acquisition de trafic : 5 tactiques SEO obsolètes à bannir en E-commerce

Le référencement naturel pour les sites e-commerce est vital. Les moteurs de recherche, Google en tête,  constituent la première source d’acquisition de trafic qualifié. Il est donc essentiel pour un site marchand de savoir comment optimiser son référencement naturel pour générer des ventes.

La rédaction d’UpMyBiz a questionné son consultant e-commerce spécialisé en SEO pour connaître les nouveautés en matière d’acquisition de trafic et surtout, les méthodes obsolètes, à bannir immédiatement de sa stratégie webmarketing !

 

L’évolution du SEO

Vous êtes toujours persuadé que le SEO se résume à du contenu, des liens ou du code ? Faux ! Ce trio « gagnant » est révolu depuis quelques années.

À cette époque, plus votre contenu comportait des liens et des mot-clés, plus vous aviez de chances d’optimiser votre positionnement dans les moteurs de recherche. Votre contenu pouvait être de piètre qualité, tant qu’il ne s’agissait pas d’une donnée essentielle dans l’équation, vous n’aviez aucune crainte à avoir.

Aujourd’hui, le premier conseil e-commerce à retenir en matière de SEO concerne la qualité du contenu !

Notamment grâce au fameux zoo d’algorithmes de Google…

 

L’importance des algorithmes Google dans l’acquisition de trafic

Google Panda et Google Pingouin ont respectivement fait leur apparition en 2011 et 2012Ces deux algorithmes ont pour objectif global de favoriser les sites avec une stratégie webmarketing de qualité.

Google Panda s’intéresse tout particulièrement à la valeur ajoutée du contenu. C’est-à-dire qu’il analyse les textes postés sur votre e-commerce et vérifie que ces derniers proposent un vocabulaire riche, des informations qualitatives, en lien avec votre thématique, et offrent une belle expérience client aux visiteurs.

Google Pingouin, quant à lui, se penche essentiellement sur les méthodes de netlinking mises en œuvre pour l’acquisition de trafic. Cet algorithme chasse les mauvaises pratiques, qui consistent à utiliser de manière massive des liens entrants provenant de sites douteux et/ou de faible qualité.

Récemment, Google a mis en place l’algorithme Hummingbird (Colibri). Son cheval de bataille ? Interpréter le sens des mots-clés saisis par un internaute. Hummingbird anticipe ainsi ses intentions et lui présente les sites qui semblent les plus adaptés à ses besoins. Ce dernier-né est certainement l’algorithme le plus intelligent de la portée.

 

Acquisition de trafic : bannissez ces 5 techniques !

Après avoir fait le tour des nouveautés SEO et des bonnes pratiques à intégrer à votre stratégie d’acquisition de trafic, il est temps d’aborder les tactiques à bannir !

 

1. S’adonner au netlinking de masse

Ne vous focalisez plus sur les backlinks qui, autrefois, jouaient un rôle prépondérant dans le référencement.

Visez la pertinence des liens et non la quantité.

S’inscrire sur un grand nombre d’annuaires, dont la valeur ajoutée est très faible, et insérer en quantité excessive des liens « non naturels » ne mène à rien. Au contraire vous risquez d’être épinglé par Google Pingouin.

Privilégiez les annuaires dits « de niche ». Leur particularité ? Faire autorité dans leur secteur.. Vérifiez aussi leur Page Rank pour être sûr de leur autorité. De préférence, ne vous inscrivez que sur des annuaires spécialisés avec un PR minimum de 7.

Par ailleurs, évitez aussi les échanges de lien sans véritable valeur ajoutée. Votre e-commerce recevra régulièrement des emails qui proposent d’ajouter un lien vers votre site, en échange du même traitement. Or, si ces derniers n’ont aucun lien avec votre thématique ou une très faible qualité, placez directement le message dans la corbeille.

Notre conseil e-commerce : optez pour le linkbaiting. En français, cela signifie « pêche aux liens ». L’objectif est d’obtenir des liens entrants naturels, via une stratégie webmarketing articulée autour de la production de contenus qualitatifs. Une communication proactive sur les réseaux sociaux demeure aussi une technique appréciée par Google, car elle fournit des liens entrants considérés comme de grande qualité.

 

2. Bloquer les ressources Javascript et CSS dans le robot.txt

Si vous empêchez les robots de Google de crawler les fichiers Javascript et CSS de votre e-commerce, vous risquez de pénaliser votre référencement ! Depuis octobre 2014, les algorithmes Google analysent aussi cette partie de votre site. Par ailleurs, le géant américain explique bien aux webmasters que le blocage de fichiers impacte négativement votre acquisition de trafic.

Notre conseil e-commerce : vérifiez votre fichier robot.txt en tapant dans votre barre de recherche l’URL de votre site, suivie de robots.txt. Par exemple : mon-ecommerce.com/robots.txt

Idéalement, le contenu doit uniquement afficher :

User-agent: *
Disallow:

 

3. Oublier d’être mobile friendly

Ne négligez surtout pas les mobinautes sur votre e-commerce ! Ils sont tout de même 34,1 millions en France

Votre contenu doit être adapté aux smartphones et tablettes, au cœur des nouveaux moyens de communication, pour optimiser votre stratégie d’acquisition de trafic. Surtout que Google a lancé le format AMP (Accelerated Mobile Page) en 2016.

Face à la lenteur de chargement des pages web sur mobile, Google s’est doté de cette technologie qui permet aux internautes de télécharger du contenu quatre fois plus rapidement sur des mobiles. Ce qui évite les pertes de visite et surtout, la perte de revenu publicitaire. Par ailleurs, le lancement d’AMP peut être interprété comme une réponse aux initiatives mises en place par Facebook et Apple (Instant Articles et News).

À noter que les sites qui répondent au format AMP bénéficient d’un meilleur référencement sur mobile.

Notre conseil e-commerce : notre consultant e-commerce est formel, vous devez créer un site mobile-friendly ! Si ce n’est pas encore fait, il est urgent de vous doter d’un thème responsive et de vous pencher sur la mise en place du format AMP sur votre boutique en ligne.

4. Disposer d’une arborescence trop simple

En 2016, il est primordial d’adopter le concept de « grappes sémantiques » ! Le principe ? La mise en place d’une arborescence optimisée mettant en valeur certaines pages dans le moteur de recherche Google.

Regrouper des pages en fonction d’un univers principal entraîne un positionnement plus important pour votre site marchand. Cela s’appelle le principe de « grappes sémantiques » ou de « silo ».

Pourquoi cette technique optimise votre stratégie webmarketing ? Parce que Google estime qu’une entreprise qui propose du contenu similaire sur un certain nombre de pages a plus de chances d’apparaître comme  experte dans son domaine, qu’une entreprise qui traite de différents sujets sur le même nombre de pages.

Notre conseil e-commerce : Ne mettez en avant qu’un nombre limité de pages sur votre e-commerce, auxquelles vous rattachez des sous-rubriques qui traitent de manière approfondie un thème spécifique. Pour y voir plus clair, inspirez-vous de cette infographie :

grappe-semantique

Source : AxeNet

 

5. Ne pas exploiter les Featured et Rich snippets

Avez-vous déjà entendu les termes « Featured Snippets » et « Rich Snippets » ? Il s’agit d’une réponse extraite d’un site web, dont vous apercevez environ 150 caractères lorsque vous effectuez une recherche. Cette technique a bien évidemment des répercussions en termes de visibilité et d’acquisition de trafic qualifié.

Pour vous aider à visualiser ce que cela représente, voici un exemple de « Featured Snippets » avec la requête « qu’est-ce que le seo » :

Acquisition de trafic : bénéficier des featured snippet

Et de « Rich Snippets » avec la recherche « UpMyBiz » :

 Acquisition de trafic : installer les données structurées

Notre conseil e-commerce : Vous devez absolument demander à votre développeur d’intégrer dans le code de votre site des données structurées qui fournissent des informations supplémentaires à Google. Question visibilité, vous verrez rapidement une différence !

 

Des tactiques SEO réfléchies et en adéquation avec les évolutions de Google boostent l’acquisition de trafic sur votre boutique en ligne. En respectant ces quelques conseils pour l’optimisation de la stratégie webmarketing de votre e-commerce, il y a fort à parier que votre positionnement va s’améliorer de jour en jour.

Recevez 3 articles E-Business par mois

sem, ut quis, leo. risus adipiscing id, risus. id Praesent