Notre beau métier de consultant e-business

Notre beau métier de consultant e-business

Quel est donc notre métier au sein de UpMyBiz ? Que se passe-t-il  derrière nos murs entre les playmos et les Macintosh ?Afin d’éclairer nos clients, collaborateurs et futures membres de l’équipage, Maxime a rédigé une fiche métier en 10 points :

Finalité du métier

Accompagner la stratégie e-business du client.

Au sein d’une entreprise de services numériques ou d’une Web agency, le consultant e-business accompagne les entreprises qui souhaitent utiliser Internet comme outil commercial : identification des besoins, proposition de solutions techniques et organisationnelles en vue de dynamiser la politique commerciale, participation à la conception et à la mise en place de solutions Internet ou e-business : création de sites vitrines, procédures de commandes en ligne, ASP…

Il intervient à la fois sur des dimensions stratégiques de l’entreprise (marketing, business plan…), sur le design et le contenu éditorial des sites, mais également sur les aspects techniques du projet.

 

Missions principales

Le consultant dirige sa mission autour de trois axes principaux :

–       l’audit anatytics et ergonomique du site web.

–       l’analyse de la stratégie commercial du client et l’élaboration d’une nouvelle stratégie internet.

–       l’accompagnement opérationnel du client dans l’exécution de la stratégie e-business.

Il dispose de l’ensemble des leviers e-marketing pour créer et articuler une stratégie e-business en fonction des besoins du client.

 

Facteurs d’évolution du métier

–       acquérir une expertise dans une domaine de compétences (SEO, SEA…).

–       capacité à encadrer une équipe de consultants.

–       une connaissance actualisée et pointue du secteur grâce à une veille rigoureuse et méthodique.

 

Rémunération

–       Un consultant junior peut compter sur une rémunération allant de 27K€ à 35K€ en fonction de sa structure de travail.

–       Comptez de 40K€ à 45K€ pour un profil plus expérimenté.

–       Un sénior pourra obtenir jusqu’à 60K€.

 

Compétences

Si un consultant e-business doit être polyvalent, il doit aussi être spécialiste d’un ou plusieurs leviers marketings afin de faire valoir son expertise et sa valeur.

Les qualités requises pour être consultant e-business reposent sur de solides connaissances techniques et de bonnes méthodes de travail : 
il doit avoir une bonne connaissance de l’environnement de l’entreprise (ses produits, ses services, son secteur d’activité)  afin de proposer des solutions cohérentes.

Si le consultant est plus orienté référencement organique ou naturelle (SEO), il doit avoir une connaissance de base des langages HTML, CSS, PHP et maîtriser l’aspect éditorial et technique du web ainsi que les logiciels de bureautique comme Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint) afin de travailler le contenu des sites mais aussi des connaissances fondamentales dans la communication, la relation de presse et la négociation.

Un consultant plus orienté référencement payant (SEA) sait comment fonctionnent les moteurs de recherche, les annuaires et les comparateurs de prix. Il prend en compte la dimension technique du web (charte technique) et sait appliquer les différentes techniques de marketing stratégique.
Il maîtrise les outils nécessaires pour mettre en place cette stratégie (Google Analytics) pour le suivi des statistiques. Il gère l’outil de référencement (Google Adwords) avec lequel il applique sa stratégie de référencement payant.
Afin d’émettre des annonces de qualité (syntaxe, grammaire, orthographe), il possède de bonnes qualités rédactionnelles.

 

Curieux et rigoureux, il doit avoir une capacité d’écoute et un bon relationnel. Son esprit de synthèse et ses initiatives lui permettent de s’impliquer entièrement dans des projets.

 

Profils les plus demandés

Le niveau bac +4/5 est de rigueur pour accéder au métier de consultant e-business. Les détenteurs d’un troisième cycle en e-business ou commerce électronique ainsi que les diplômés d’écoles de commerce et d’ingénieurs représentent la majorités des consultants e-business.

 

Les étudiants sortant des formations ci-dessous sont spécialement demandés par les agences web et sociétés de distributions :

–       HETIC, la grande école internet

–       Pôle Universitaire Léonard de Vinci, MBA MCSI

–       Télécom Ecole de Management, Master Spécialisé Marketing Digital

–       Ecoles IDRAC, Master II

–       Web School Factory

 

Type d’employeurs

–       Entreprise de services numériques (ESN)

–       Société de services en ingénierie informatique (SSII)

–       Agence Web

–       Société de retail en B2B et B2C

 

Rattachement hiérarchique

Rattaché au service marketing de l’entreprise, le consultant e-business est polyvalent dans ses fonctions. Il peut intervenir de plusieurs façons dans un projet en fonction des leviers marketing employés. Il est généralement sous la responsabilité d’un directeur Marketing en entreprise ou en lien direct avec le directeur dans une agence web.

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Consultant e-business est une fonction particulièrement transversale et peut s’adresser à :

–       la direction générale

–       la direction artistique

–       la direction de publication

–       la direction technique

 

Et après ?

 

Avec les années, le consultant e-business peut encadrer une équipe de consultants, avant d’évoluer vers un poste de responsable e-business. Il peut, autrement, se mettre à son compte et exercer ainsi en indépendant. Il peut se réorienter vers les métiers de conférencier et de formateur ou encore prendre la responsabilité d’un portail Internet. De l’évolution du marché dépendra aussi de la reconnaissance des compétences que le consultant e-business peut offrir ainsi  que sa capacité de visionnaire dans un secteur à fort renouvellement technologique.

 

5ea5bf6c8cc379e01e2c3d8ac8131cd82222222222222