Gestaltisme : optimisez l’UX de votre site e-commerce

Gestaltisme : optimisez l’UX de votre site e-commerce

Initialement une philosophie, le gestaltisme (ou la Gestalt) est aujourd’hui investi par de nombreux domaines : psychologie, thérapie, science et pédagogie.
En posant les lois fondamentales de la perception par l’être humain, la Gestalt est également une ressource précieuse pour construire ou améliorer l’ergonomie de votre site.
En effet, en adoptant les principes de la Gestalt selon lesquels notre attention est sélective « on ne voit que ce qu’on veut voir », vous pourrez comprendre comment le cerveau ré-interprète ce que l’œil voit et donc comment construire de façon optimale le parcours utilisateur pour le guider vers votre Saint Graal : l’acte d’achat.
Avec la Gestalt, suivez le guide “conseil e-commerce” et rendez votre site simple, fonctionnel et générateur d’émotions positives.

« On ne voit que ce qu’on veut voir. »

Gestaltisme : l’impression d’ensemble est fondamentale

gestaltisme ensemble

© D.R

© rileymartens111 on Instagram

Nous sommes confrontés à un grand nombre d’informations à assimiler et à analyser chaque minute. Pour faire ce travail d’analyse, le cerveau procède en plusieurs temps.
Tout d’abord, il va chercher à interpréter les informations transmises par l’œil en les simplifiant au maximum (la seule façon de gérer un très grand nombre d’informations).
Voilà pourquoi le cerveau s’attache tout d’abord à l’impression d’ensemble d’un élément, ou en ce qui nous concerne, d’une page web ou d’un site e-commerce.
Ainsi, il est primordial de comprendre que vos utilisateurs vont dans un premier temps naviguer sur votre site avec une vue synthétique. La perception globale de votre site est donc le premier élément à prendre en compte et à travailler, faites un pas en arrière et prenez du recul sur votre site ecommerce.

Quelles questions se poser ?

Mettez-vous dans la peau d’un consultant e-commerce : Que raconte mon site internet ? Est-il très riche en informations ? Quels messages véhiculent mes visuels et l’architecture de mon site ? Renvoie-t-il une première image d’un site carré, précis, synthétique, esthétique, ou d’un site fouillis, surchargé d’informations, sans visuel… Quelles sensations véhicule-t-il ? Mon site est-il rassurant ? Dynamisant ? Drôle ? Institutionnel ?

C’est ce type de questions que se pose un consultant e-commerce à l’étape d’audit de site e-commerce.

La perception est liée au contexte d’utilisation

© rileymartens111 on Instagram

Le second élément à prendre en compte est le contexte d’utilisation de votre site marchand. L’étymologie du mot « comprendre » vient de « com » (ensemble) et « prendre », prendre l’ensemble. Là aussi, il s’agit de regarder le contexte global, de ne plus avoir la tête dans le guidon. Et de se mettre dans la peau de son utilisateur.
Est-ce qu’une majorité de mes utilisateurs consultent mon site sur mobile ? A quelle heure le font-ils ? Est-ce à la pause café ? Auquel cas mes utilisateurs ont quelques minutes, debout à la machine à café, peut être en échangeant quelques mots avec un collègue. Ou alors, la navigation se fait sur mobile dans les transports en commun, auquel cas mon utilisateur est assis inconfortablement avec un casque vissé sur les oreilles. Ou encore sur son ordinateur à la maison, bref vous m’avez compris. La perception que vos utilisateurs ont de votre site est fatalement subjective et elle est fortement liée à l’environnement de l’utilisateur et à ses attentes à l’instant T.
Comment apporter satisfaction à vos utilisateurs en intégrant cette complexité ? Nous vous conseillons d’appliquer la règle n°1 de la Gestalt : la règle de la simplicité. Epurez votre site pour permettre à vos utilisateurs de n’en garder que sa signification essentielle. Offrez leur la possibilité de décoder les informations plus facilement et orientez les sur le message essentiel de votre site.

Que faut-il retenir concrètement ?

Conseil e-commerce de consultant e-commerce :

Simplifiez au maximum le design de votre site : réduisez les informations transmises et proposez un parcours utilisateur facile à comprendre et à suivre
Utilisez les motifs symétriques (le cerveau adore) pour signifier l’équilibre et la stabilité et donner un sentiment de confiance
– Entrez en empathie avec vos utilisateurs pour contextualiser leur expérience utilisateur, vous pourrez ainsi comprendre pourquoi une bonne idée dans un contexte A n’est pas forcément applicable dans un contexte B.

Raconter une histoire à votre client, lui donner l’occasion de vivre une véritable expérience lors de son parcours utilisateur.

Créez du lien et donnez du sens

© D.R

© D.R

Après avoir scanné une page dans son ensemble, votre utilisateur va désormais zoomer pour en analyser les détails mais surtout, pour chercher les ponts entre différentes idées, thèmes, images. Le cerveau ne traite pas des éléments selon une juxtaposition d’informations mais il cherche à créer le dénominateur commun qui lie les éléments entre eux.
Selon le principe d’association, il est donc impératif de distribuer les éléments dans l’espace de votre page de site e-commerce selon les enseignements de la Gestalt pour les structurer et les organiser de manière pertinente.
Le verbe gestalten vient de l’allemand « mettre en forme ». L’idée sous-jacente est de donner une structure signifiante à votre site. En effet, un enchaînement d’images ou d’informations créé une séquence dans l’esprit d’un utilisateur. C’est la raison pour laquelle, un designer ne peut pas se contenter de juxtaposer des éléments mais qu’il doit organiser des séquences, c’est à dire des enchaînements riches de sens pour l’utilisateur.
En somme, il faut raconter une histoire à votre client, lui donner l’occasion de vivre une véritable expérience lors de son parcours utilisateur.
Ainsi, rédigez le parcours sous la forme d’un scénario : quel est l’objectif de mon utilisateur, que vient-il chercher ? Quels peuvent être les freins à trouver ce qu’il cherche ? Quelle expérience doit vivre mon utilisateur pour atteindre l’objectif que j’ai fixé ?

Quel conseil e-commerce faut-il retenir concrètement ?

– Utilisez l’espace de votre page pour regrouper les éléments par thématique (loi de similitude)
– Jouez sur les couleurs, les formes, les tailles des éléments pour créer des blocs signifiants, ces indices visuels permettront de lier les éléments les uns aux autres en donnant une indication claire sur leur fonction ou leur importance (loi de similitude) car notre cerveau créé des liens entre les éléments similaires visuellement
– Les éléments entourés paraissent plus liés que les éléments « libres », utilisez ce principe pour créer une unité entre différents éléments (principe de la connectivité uniforme)
– Servez-vous des mises en forme en ligne ou en courbe car le cerveau cherche à lier les éléments entre eux par des lignes (ou des courbes) imaginaires (loi de bonne continuité) et créé ainsi mentalement des suites logiques
– Rapprochez les éléments visant au même objectif puisque le cerveau cherche à donner un sens à des éléments placés les uns à côté des autres (loi de proximité et loi de continuité)
Replacer les éléments dans leur contexte améliore l’expérience utilisateur (et également le référencement naturel) c’est le cas par exemple pour les liens qui ont plus de poids lorsqu’ils sont correctement contextualisés.

Le messager a autant d’importance que le message

© Design Yearbook

© Design Yearbook

C’est en travaillant la forme de votre site que vous permettez à votre utilisateur de vivre une émotion lors de sa navigation. Car le cerveau analyse les éléments rationnels (structure, mots employés) mais il le fait également sur les aspects les plus subjectifs. Ainsi l’aspect esthétique, le contenant ou « le messager » est interprété par le cerveau comme un élément signifiant.
Utilisez également le principe des formes fortes et des formes faibles pour créer des formes fortes (l’œil est plus attiré par elles) en utilisant la symétrie, et en créant des formes régulières.
En mettant à profit les règles de base de la Gestalt, créez une expérience utilisateur riche en émotions positives et faites lui découvrir un site rassurant, agréable, confortable et/ou innovant. Bref, faites lui vivre l’expérience associée à votre positionnement de marque.

Quel conseil e-commerce faut-il retenir concrètement ?

– Travaillez autant le fond et la forme et cherchez la cohérence de sens entre message et messager car si le cerveau est à même de distinguer le contenu de la structure globale les deux sont bien interconnectés (principe de la relation fond-figure)
– Utilisez la force des contrastes pour guider l’œil vers l’information essentielle de votre page
– Cherchez l’efficacité avec les éléments de call to action : designez des boutons gros et placez les dans la ligne de flottaison de votre site (loi de Fitts)
Structurez vos pages avec titres, intertitres, mots en gras
– Limitez les fioritures qui viennent perturber l’utilisateur

En mettant en application les règles de base du gestaltisme, vous utilisez la main invisible qui régit le bon agencement des éléments pour optimiser l’expérience utilisateur.

Créez un univers, imaginez le scénario et faites vivre à vos consommateurs l’expérience idéale pour les mener à l’objectif que vous avez fixé.
Néanmoins, il ne s’agit pas de lois gravées dans le marbre et comme pour tout ce qui concerne le conseil e-commerce, il est impératif de tester votre site. L’étape de retours d’expérience est donc toujours aussi centrale pour tester la pertinence de l’ergonomie de votre site ecommerce et des actions mises en place, tout autant que votre stratégie webmarketing.

 

 

Recevez 3 articles E-Business par mois

vel, ultricies mattis risus. luctus commodo dolor