La fiche produit idéale

La fiche produit idéale

Concrétisation de votre stratégie de positionnement, la fiche produit n’est ni la partie la plus simple à aborder ni, disons le, la plus sympathique. Elle vous met face au défi d’intégrer un maximum d’informations sans être indigeste. Elle vous met également au défi de rédiger de façon industrielle une quantité importante, voire astronomique de fiches sans être répétitif, en pointant les arguments qui feront mouche.

Quels sont les véritables objectifs d’une fiche produit ? Quels types d’arguments devez-vous impérativement y faire figurer ? Sous la forme d’une checklist détaillée, la rédaction d’UpMyBiz vous offre son conseil e-commerce d’ancien e-commerçant et revient pour vous sur les clés de succès de cet exercice de style !

 

Les objectifs d’une fiche produit

Vous pensez qu’une fiche produit sert…à vendre un produit ? Evidemment, c’est sa fonction première. Et pour y parvenir, il vous faudra faire preuve d’exhaustivité, de créativité et d’une plume d’acier pour parvenir tour à tour à informer, séduire, conseiller…
Mais pourtant, vendre « ce » produit précis n’est pas son seul objectif.
Imaginez… L’internaute a effectué une requête et il est tombé sur une page de votre site. Pourtant, ce n’est pas exactement le produit qu’il recherche…
L’objectif secondaire de la fiche produit est donc, dans ce cas, de vous créer une seconde chance de vendre… un autre produit.
Il en va de même pour les nouveaux usages cross-canaux au cours desquels un internaute vient s’informer sur internet avant d’acheter en magasin. Dans ce cas, le rôle de la fiche produit est bien de fournir toutes les informations requises pour un achat en boutique physique (dispo en stock, géolocalisation du produit…).

Le résumé de notre consultant e-commerce : une fiche produit a donc 4 objectifs =>
– transformer un prospect en client : vendre
– susciter l’envie d’acheter des produits complémentaires : vendre plus
conseiller un prospect crosscanal qui ira acheter en magasin
– orienter un prospect sur un autre produit de votre offre correspondant mieux à ses attentes

Pour atteindre ces objectifs, une fiche produit va devoir répondre à différentes exigences afin d’être trouvé lors d’une requête sur un moteur de recherche, d’informer correctement le prospect, de lever ses freins à l’achat en le rassurant avant de le séduire, finalement.

 

La fiche produit : pour être trouvé

balise-title

Plus d’un quart du trafic des sites e-commerce provient des moteurs de recherche, voilà pourquoi vos fiches produits au même titre que les autres pages de votre site marchand doivent être « SEO friendly ».

Comment rédiger une fiche produit pour être bien référencé sur Google, Yahoo ou Bing ?
N’hésitez pas à vous appuyer sur une étude de mots-clés réalisée par un consultant e-commerce ou une agence spécialisée, c’est technique !
Pensez SEO en rédigeant à chaque fois une balise title optimisée de 60 caractères intégrant le nom du produit, sa marque, la marque de l’enseigne.

Indispensable également, la description courte du produit optimisée SEO c’est-à-dire :La fiche produit parfaite - exemple matériel médical

  • un titre percutant intégrant le mot clé
  • une description courte de 100 mots intégrant le mot clé et donnant les informations primordiales (le nom de l’objet, la marque, la matière, la couleur, un adjectif comme « design » par exemple en décoration)
  • des mots-clés mis en exergue par l’usage de la balise strong

Il est important également de favoriser le maillage interne en proposant des produits associés ou complémentaires à la requête (on y reviendra).
Faites l’effort de rédiger un contenu unique, bannissez le copier-coller, proposez un contenu « frais » donc des fiches produits mises à jour régulièrement (par exemple, en les adaptant au contexte, comme nous vous l’avons suggéré pour Noël) et sans faute d’orthographe ni de grammaire, sans coquille.

Pensez également à réécrire l’URL de votre fiche produit pour qu’elle comprenne le mot clé de la page, le nom du produit, la marque, supprimez le superflu et les caractères exotiques : une bonne URL est une URL lisible.

Ecrivez ou optimisez les ancres que vous posez sur vos pages produit : une ancre (c’est-à-dire un lien) doit utiliser un mot générateur de trafic : par exemple : on mettra « comment monter l’armoire KLUGS» au lieu de « en savoir plus » ou « notice de montage » (pas spécifique). C’est l’une des clés pour travailler l’acquisition de trafic.
Dernière recommandation SEO : renommez vos images pour les positionner dans google image (pas mal de recherches sont réalisées par ce biais) !

Une autre manière d’être trouvé consiste à se faire connaître. Pensez à intégrer les fonctionnalités de partage dans vos fiches produit comme les boutons de partage Facebook ou encore le bouton « envoyer à un ami ».

Le résumé de notre consultant e-commerce : pour être SEO friendly, il faudra =>
– faire le bon choix de mot-clé
– rédiger une balise title de 60 caractères
– … et une description courte et percutantes intégrant les mots clés
– structurer vos textes par des balises strong et hn (titres et intertitres)
– travailler le maillage interne
– un contenu unique, sans faute, mis régulièrement à jour (nouvelle personnalisation, fête…)
– réécrire les URL
– optimiser les ancres de liens
– renommer vos images
– et aussi intégrer les boutons de partage des réseaux sociaux ou « envoyer à un ami »

La fiche produit : pour informer

La fiche produit parfaite - exemple matériel médical 2

Tout en servant l’objectif d’informer, une description détaillée la plus longue possible (minimum 300 mots) servira également l’objectif n°1 de se faire connaître.

En effet, les moteurs de recherche aiment le contenu. Ne lésinez pas ! Plus votre fiche produit sera fournie plus vous aurez de chance de vous positionner sur les bonnes requêtes d’internautes.

Pour éviter qu’elle ne soit indigeste pour les humains comme pour Google, hiérarchisez les avec des titres, des sous titres (balises hn) comprenant les mots-clés. Profitez-en pour donner tous les détails d’option de couleurs ou de taille ainsi que de joindre un guide des tailles, les caractéristiques techniques du produit, ses références, vous pouvez également joindre des fichiers utiles (comme une notice de montage).

Pour informer correctement, placez les informations stratégiques au-dessus de la ligne de flottaison (titre du produit, description rapide, une belle photo, la zone d’achat) sans oublier le prix qui sera aligné sur le titre pour une fluidité de lecture. Pensez à utiliser une typo web pour simplifier la lecture, notamment sur petits écrans.

Par ailleurs, n’oubliez pas que l’objectif d’une fiche produit est de permettre une vente certes, mais pas forcément sur cette fiche précisément. L’essentiel est qu’une vente ait lieu sur votre site.
Les idées pour susciter une seconde chance sont nombreuses :

  • proposez des produits associés : ce produit précis ne répond peut être pas aux besoins de l’internaute mais un autre de la catégorie pourrait faire son bonheur
  • installez des fonctionnalités de stop and go permettant de reprendre un parcours d’achat après une interruption
  • il en va de même pour les abandons de panier : de manière individualisée, demandez à l’internaute s’il a rencontré un problème, vous pourrez sans nul doute repêcher des clients !
  • rendez la navigation claire pour permettre à vos clients de trouver d’autres produits via un fil d’ariane limpide par exemple ou encore l’installation d’un moteur de recherche gonflé aux hormones.

Le résumé de notre consultant e-commerce : pour informer une fiche produit comprendra =>
– un descriptif détaillé de 100 mots minimum
– … structuré avec des balises hn (titres, intertitres) et mettant en avant les mots-clés (balise strong = en gras)
– tous les détails produits
– des fichiers joints (pdf) s’ils sont utile
– des informations stratégiques placées au-dessus de la ligne de flottaison
– des incitations au cross-sell
– une seconde chance pour satisfaire les abandons de panier
– une fonctionnalité de stop and go
– un moteur de recherche
– et surtout une navigation claire ! (bah oui c’est la base hein !)

 

La fiche produit : pour rassurer

La fiche produit qui rassureVotre fiche produit doit être rassurante dès premières info qu’elle va délivrer jusqu’aux petits détails qui feront la différence.
Commençons par les info mises en avant dans le header pour rassurer le prospect : le logo et la baseline de votre marque, le graphisme en cohérence avec votre positionnement, une ergonomie optimum renforceront l’aspect « professionnel » et inspireront confiance. Faites également remonter un numéro de téléphone, un email ou un formulaire de contact prouvant que vous êtes joignables facilement.
Donnez aussi l’information du stock disponible et des délais de livraison : une bonne manière de rassurer un internaute déjà séduit par vos produits.

Vous pouvez également envisager une recommandation sur l’usage (ou le lavage) de votre produit : plus vous donnerez d’informations, plus votre fiche produit sera crédible et rassurante.

Pourquoi ne pas intégrer un laïus sur la marque ? Racontez son histoire, l’expertise de ses fondateurs et employés « maison XXX depuis 1930 ».

Certains sites mettent en avant des avis d’expert, ce qui peut être intéressant pour des produits techniques ou technologiques…

Evidemment nous vous conseillons d’intégrer les avis consommateurs à vos fiches produits ainsi qu’une évaluation (notes ou étoiles) : les témoignages de pairs sont efficaces… à condition qu’ils soient authentiques !

Intégrez les CGV, moyens de paiement dans le footer pour que ces info soient accessibles à chaque page et n’oubliez pas les labels comme éléments de réassurances : fabriqué en France, écologique…

Enfin, pour lever les derniers freins restant encore après tous ces éléments de réassurance, permettez à vos conso de vous poser des questions via un module de live chat (ou via un numéro de service client, ou encore un email).

Le résumé de notre consultant e-commerce : pour rassurer, votre fiche produit pourra =>
– avoir un header clair et un design professionnel
– montrer que vous êtes de « vrais gens », facilement joignables
– donner les info de stocks dispo, de délais de livraison
– donner des recommandations d’usage
– raconter l’histoire de la marque
– mettre en avant des avis d’experts ou de pairs
– intégrer les CGV, modes de paiement dans le footer
– réassurer avec des labels
– lever les derniers freins par un excellent service client (live chat, email, formulaire de contact, téléphone…)

 

La fiche produit : pour séduire

balise-méta

C’est probablement l’aspect qui vous demandera le plus de créativité et de savoir-faire en copywriting. Car pour susciter l’envie de vos internautes, il va vous falloir sortir des sentiers battus, personnaliser votre fiche produit, la mettre à votre sauce…une sauce raccord avec votre positionnement.
La première chose de toute rejoint le point « être trouvé » sans être pourtant du SEO : soignez la balise méta description de votre fiche produit.

En effet, elle est reprise dans le snippet dans les SERP et a une importance capitale puisque ce texte doit inciter à cliquer sur votre lien. Reprenez donc les informations primordiales concernant votre produit et intégrez les mots-clés dans un paragraphe qui fera entre 150 caractères (et potentiellement jusqu’à 300 si la requête des internautes sur votre produit est plus longue, ou si elle nécessite beaucoup de détails par exemple).

En général dans toute la fiche produit appuyez vous sur l’USP (Unique Selling Proposition) de votre produit : qu’est-ce qui le rend unique par rapport à un produit concurrent ? Sa matière ? Son design ? Sa fabrication ? Son histoire ? Quel bénéfice votre produit apporte-t-il spécifiquement à son utilisateur ? Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?
Différentes informations améliorent également les taux de conversion comme la livraison gratuite, les retours gratuits, les réductions et promotions, les rewards des programmes de fidélité.

Misez sur les visuels photo avec des shootings de qualité, des visuels en haute définition mais enregistrez les pour le web (pour ne pas ralentir le chargement de la page), intégrez des prises de vue à 360°, des photos de détail et l’option zoom).

Encore plus fort que la photo, la vidéo de produit vous permet de booster vos ventes via une véritable mise en scène du produit tout en le rendant plus « réel » (comme le tombé d’un vêtement) ou même en expliquant un mode d’emploi complexe, par exemple pour l’ouverture-fermeture d’une poussette (c’est du vécu !).

 

vidéo fiche produit

logo-yopbox-png24

 

 

Julien Giraud de YopBox (société de production vidéo E-commerce) nous explique comment la vidéo vous aide à vendre plus et mieux !

 

Julien portrait « Je réalise des vidéos de produit depuis maintenant 7 ans. La vidéo permet de vendre plus (+ 34 % de taux de conversion*) et elle améliore le référencement naturel de vos produits en les faisant remonter comme un contenu prioritaire.
Mais ce n’est pas tout, en offrant un média de qualité permettant de nettement améliorer l’UX de votre E-commerce, la vidéo vous permet de diminuer vos retours produit d’environ 50% !
Enfin, ce format, encore peu utilisé en France vous permet également de vous différencier de la concurrence sans être véritablement plus cher qu’un shooting photo. »

Aberdeen Group, juillet 2015

 

Susciter l’envie des prospects par :
– une balise métadescription bien soignée comprenant entre 150 et 300 caractères
– des textes valorisant votre USP produit
– des éléments incitatifs : la livraison gratuite, les retours gratuits, les réductions, les programmes de fidélité
– des visuels photo irréprochables, avec de nombreux angles de vue, un zoom
– une vidéo pour booster vos ventes et vous démarquer de la concurrence

 

 

Rédiger une fiche produit est donc une part technique de votre job de e-commerçant et un aspect fondamental de votre stratégie webmarketing. Si vous rencontrez des difficultés ou que vous manquez de temps, vous pouvez faire appel à un rédacteur web. Dans ce cas, prenez le temps de bien lui expliquer votre positionnement de marque.
Enfin, une fois rédigée, le travail n’est pas pour autant terminé. Observez, analysez les produits qui se vendent le mieux. Tirez-en des enseignements pour optimiser vos fiches à partir des best-sellers.

Recevez 3 articles E-Business par mois

id justo Curabitur id eget fringilla dolor Phasellus