Financement de projet : 5 solutions pour votre e-business

Financement de projet : 5 solutions pour votre e-business

Le financement de projet, voilà une étape cruciale dans le développement de votre entreprise. Que vous souhaitiez créer votre activité ou l’élargir en y ajoutant une branche e-commerce, le nerf de la guerre, c’est l’argent. Sans lui, impossible de faire son stock de marchandise, de monter en compétence, de mettre en place le site internet (et toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin) et d’assurer la communication de votre e-business.

Alors, comment percevoir les fonds nécessaires pour votre projet ? Trouver des investisseurs ? Oui, mais encore ? UpMyBiz vous dévoile 5 solutions concrètes pour un financement de projet efficace.

 

1. L’auto financement de projet

La première solution consiste à faire des économies. Vous êtes salarié ? Serrez-vous la ceinture pendant 12 mois et vous disposerez d’un petit capital pour démarrer. Vous pouvez aussi « emprunter » à votre famille ou vos amis.

Vous êtes déjà entrepreneur ? Là encore, vous pouvez peut-être réduire vos dépenses, vos charges et effectuer des investissements. Demandez à votre comptable, il saura vous guider dans cette démarche.

 

Notre conseil e-commerce

L’auto-financement de projet est possible si vos besoins restent restreints. Selon votre salaire ou bénéfice actuel, vous ne pourrez pas forcément mettre des millions d’euros de côté. Une dizaine de milliers d’euros serait déjà une belle économie !

Les avantages de l’autofinancement

  • Une indépendance financière
  • Aucun intérêt à rembourser
  • Une meilleure crédibilité pour trouver des investisseurs par la suite

Les limites de l’autofinancement

  • Un montant de départ restreint
  • Si vous investissez toutes vos économies, vous n’avez plus de filet de sécurité en cas de problème

 

2. Le crowdfunding

Technique de financement de projet en vogue, le crowdfunding consiste à trouver des investisseurs parmi les particuliers. Ce système participatif a connu une croissance de 100% entre 2015 et 2016, d’après le dernier baromètre du crowdfunding en France. Notre beau pays compte plus de 2,6 millions de financeurs prêts à vous aider dans votre développement e-commerce.

Le concept est simple : vous expliquez et soumettez votre projet sur une plateforme de crowdfunding (KissKissBankBank, Ulule, KickStarter…), ainsi que le budget nécessaire pour le mener à bien. Par ailleurs, vous devez créer un baromètre de cadeaux : à chaque don effectué, les « investisseurs » reçoivent une contrepartie. Cette dernière va d’une simple carte de remerciement à la réception de votre produit/service lorsqu’il sera sur le marché. Vous avez même la possibilité de proposer un voyage, les visites de vos locaux, un dîner avec les fondateurs, etc.

En échange, la plateforme prélève une commission sur la somme que vous avez levée.

 

Notre conseil e-commerce

Le crowdfunding fonctionne pour les projets qui « parlent » aux particuliers, qui véhiculent une émotion et qui apportent un véritable plus dans la vie quotidienne. Pour que votre campagne soit un succès, vous devez bien détailler votre projet, le raconter à l’aide d’un storytelling, détailler vos postes de dépenses et ajouter des photos ou vidéos qui font rêver.

Dites-vous que votre projet va se retrouver au milieu de centaines d’autres biens et services. Vous devez vous démarquer et provoquer le coup de cœur chez les participants.

Les avantages

  • Un faible coût de mise en place
  • Une notoriété boostée dès le départ
  • La création d’un premier listing de prospects
  • Une facilité de lancement

Les inconvénients

  • La concurrence
  • Le risque de ne pas lever la somme nécessaire et d’avoir perdu plusieurs semaines de travail
  • L’obligation de mener une grande campagne de communication pour réussir sa levée de fond (en attendant, vous ne travaillez pas sur d’autres aspects de votre e-business)
  • Solution réservée au B2C

 

3. Un crédit bancaire

Les banques et l’e-commerce, ça fait deux. Même si certains établissements s’ouvrent (doucement) à ce secteur, les banques ont encore un regard très vague sur le digital. À moins que vous ayez déjà une banque et de très bonnes relations avec votre conseiller, vous risquez de faire face à des refus dès que vous exposerez votre projet.

 

Notre conseil e-commerce

Même si notre présentation est pessimiste, cette méthode de financement de projet reste possible. De toute façon, peu importe la solution d’investissement choisie, vous devrez présenter un dossier complet concernant votre projet : l’étude de marché, le business plan, les prévisions financières, le détail du budget nécessaire…

Armé de votre pochette dument remplie, vous pouvez toujours tenter votre chance.

Les avantages de l’emprunt bancaire

  • De l’argent disponible immédiatement
  • La disponibilité de déductions fiscales
  • Une crédibilité auprès de futurs investisseurs

Les inconvénients de l’emprunt bancaire

  • Le taux d’intérêt
  • La capacité d’emprunt peut être moins élevée que vos besoins
  • La nécessité de présenter une caution (parfois, cela peut être vos biens personnels)

 

4. Les subventions publiques

Comme solution de financement de projet, vous pouvez voir du côté des subventions publiques. Ces aides financières sont accordées aux entrepreneurs qui se lancent, mais aussi aux sociétés qui veulent se développer. Bien entendu, celles-ci sont données sous certaines conditions.

Il existe de nombreuses aides publiques. Comme nous ne pouvons pas toutes les détailler ici, nous vous invitons à consulter la liste sur le site officiel du service public. Vous pourrez connaître les subventions accordées pour chaque cas : créateur d’entreprise, repreneur, dirigeant, etc.

 

Notre conseil e-commerce

Qui ne tente rien n’a rien ! Les entrepreneurs pensent souvent que les aides : « c’est pour les autres ». Renseignez-vous auprès de votre chambre de commerce et d’industrie, de votre comptable et de votre conseil général. Il existe peut-être une aide pour vos besoins.

Si c’est le cas, prenez bien soin de remplir le dossier demandé. En effet, pour obtenir une subvention publique, vous devrez prouver la pertinence de votre démarche, les besoins du marché et démontrer que votre business plan est solide.

Les avantages

  • Une première aide efficace pour démarrer votre activité
  • Des avantages fiscaux

Les inconvénients

  • Une démarche parfois longue et compliquée
  • Une aide financière court-termiste (l’aide couvre rarement l’ensemble de vos besoins)

 

5. Trouver des investisseurs

Autre solution : faire appel à des Business Angels. Ces investisseurs, bien souvent entrepreneurs eux-mêmes, se proposent de financer tout ou partie de votre projet. Leur démarche est double : aider les porteurs de projet, tout en espérant obtenir des parts rémunératrices.

Trouver un investisseur n’est pas une démarche à prendre à la légère. Votre interlocuteur, bien que sympathique et motivé par l’idée d’aider une petite entreprise à grandir, demande des garanties solides. Comme pour l’obtention de subvention, vous devez avoir une étude de marché solide, un business plan sans accroc et des prévisions financières réalistes.

 

Notre conseil e-commerce

Avant de trouver des investisseurs pour votre projet, bétonnez votre dossier. Ces derniers ne miseront pas sur des entreprises dont le marché est saturé, à moins de proposer une vraie valeur ajoutée. Cependant, même si vous devez avancer des arguments, des chiffres et des faits tangibles, pensez à rendre votre projet compréhensible.

Dans une interview donnée à EcommerceMag, Jérémie Berrebi, investisseur, confie :

Un bon projet doit répondre à un besoin simple

De plus, ne soyez pas intimidé par un marché qui semble restreint. Toujours sur le même site, Pierre Kosciusko Morizet, fondateur de Priceminister et Business Angels, affirme qu’il :

Aime bien l’idée d’un site leader sur un petit secteur. Car, être numéro un, permet d’être plus rentable plus vite.

Enfin, travaillez aussi votre pitch de séduction ! Les investisseurs sont humains et le feeling est tout aussi important que la solidité de votre projet.

Les avantages des investisseurs

  • La possibilité de lever des fonds très importants
  • L’accompagnement d’un entrepreneur expérimenté
  • La création d’un partenariat de long terme (si ça marche, l’investisseur sera prêt à réinvestir dans votre projet pour davantage le développer)
  • Profiter d’un carnet d’adresses important

Les inconvénients des investisseurs

  • Beaucoup de demandes et peu d’élus
  • Une dépendance financière
  • Une pression sur les résultats de l’entreprise

 

Trouver des investisseurs, faire un emprunt à la banque, tester le crowdfunding, ce ne sont pas les solutions de financement de projet qui manquent ! Cependant, vous devez choisir celles adaptées à vos besoins et à votre e-business.

Choisir sa solution de financement, c’est plus sympa en étant accompagné ! La Team UpMyBiz vous aide dans le développement de votre stratégie e-commerce. Pensez à votre avenir dès maintenant, contactez-nous.

Recevez 3 articles E-Business par mois

libero nunc ultricies Sed adipiscing at ut justo