Les erreurs classiques en E-commerce : monter dans le même bus que tout le monde (3/15)

Les erreurs classiques en E-commerce : monter dans le même bus que tout le monde (3/15)

Débutant ou confirmé dans la vente en ligne, nous souhaitons vous donner des retours d’expérience vous permettant d’éviter de gaspiller du temps et de l’argent.

Conseil pratique de bon sens, ou truc spécifique à ce rude métier rude qu’est le e-commerce : pensez-y avant de vous plonger dans l’opérationnel !

Erreur n°3 : monter dans le même bus que tout le monde

Vous êtes perdu, seul dans la ville, sans repères, et vous essayez de trouver un endroit plus central… C’est le moment pour decider à l’instinct, au doigt mouillé, et alors vous commettez l’erreur de monter dans le Bus qui rencontre le plus de succès au coin de la rue, sans vous soucier de sa destination finale !

Souvenez-vous de la folie Second Life en 2007 : tous les annonceurs, toutes les agences expertes en stratégie internet ne juraient que par ce monde virtuel et ses linden-dollars à gogo…

Sauf qu’on avait juste oublié de demander aux internautes s’ils pouvaient réellement l’utiliser de manière régulière !

définir une stratégie internet

Evolution du volume des recherches “Second Life” sur Google

On pourrait citer d’autres flops ou tendances qui ne sont pas massivement adoptées en France : Google Wave, la TV connectée, les e-books, le F-commerce, etc…

Alors quel rapport entre une tarte à la crème pour le journal de 13h et le e-commerce me direz-vous ?

Nous voyons trop souvent des e-commerçants procéder à des choix “à la mode”, que ce soit pour  les réseaux sociaux ou pour une fonctionnalité exotique, sans se soucier de l’adequation avec leur cible : les “vrais gens” potentiellement interessés par leurs produits !

En plus de vous couter cher, ces mauvais choix ralentissent vos pages et découragent vos visiteurs réguliers.

Alors quel est le bon réflexe avant de définir ou de faire évoluer sa stratégie internet ?

Il n’est pas non plus interdit de vouloir copier un concurrent qui cartonne, mais il faut être user-centric et tester avant tout.

Des outils gratuits comme 4Q Suite vous permettent de monter des études qualitatives gratuites, mais il est aussi simple et valorisant d’interroger votre base de données d’abonnés e-mails

Si vous ne voulez pas vous retrouver seul dans votre boutique, ou dans une île virtuelle, n’oubliez pas les grandes étapes d’une expression de besoins pour définir un bonne stratégie internet :

  1. Collecte d’informations (questionnaires et documents)
  2. Identification des publics visés
  3. Analyse sectorielle
  4. Définition des fonctionnalités requises
  5. Définition des objectifs généraux

A la semaine prochaine pour l’Erreur n°4 : Oublier de favoriser le “repeat business”

Et retrouvez dans la même série :
Erreur n°1 : Construire la maison sans avoir fait de plans
Erreur n°2 : Ne pas manger équilibré

UpMyBiz aide les e-commerçants à mieux investir et vendre plus.
Nous sommes une agence de conseil, accompagnement opérationnel et formation en E-commerce

 

Recevez 3 articles E-Business par mois

velit, Aenean Donec Praesent Donec efficitur.