Cap sur la génération Z : ses caractéristiques et habitudes de consommation

Cap sur la génération Z : ses caractéristiques et habitudes de consommation

Née dans les années 90, la génération Z présente des habitudes de consommation très différentes de ses aînés. En interaction continue avec son environnement, elle s’implique beaucoup dans les réseaux sociaux. En quête d’authenticité, ultra connectée, surinformée et mieux équipée que ses parents, elle est très exigeante.

Cette génération constitue un marché à fort potentiel pour les e-commerçants, car même si elle n’est la cible d’aujourd’hui, elle est amenée à consommer dès demain. Sans oublier qu’elle possède un fort pouvoir prescripteur auprès de ses parents, ses amis et sa communauté en ligne.

L’e-commerce se doit de communiquer avec elle, en utilisant le langage adéquat. Mais, quelles sont les caractéristiques de la génération Z ? Comment la séduire ? Qu’attend-elle des sites marchands ? UpMyBiz répond à toutes ces questions !

 

La génération Z, une génération prescriptrice

La génération Z (aussi appelée « centennials ») bénéficie d’un accès permanent à l’information. Grâce à Internet et aux réseaux sociaux, elle fait preuve d’ouverture d’esprit, elle ose tenter de nouvelles expériences et ne s’oppose pas au changement.

Cette génération 4 C (Créative, Collaborative, Confiante et Connectée) se distingue par son autonomie, son pragmatisme et ses prises de position. Malgré son faible pouvoir d’achat, les marques s’intéressent de plus en plus à la génération Z dont l’influence est indéniable.

En s’appuyant sur leur maîtrise des nouvelles technologies, ces adolescents sont bien décidés à faire entendre leurs voix. Leur pouvoir d’influence, non seulement sur leurs parents mais également sur leur communauté, les transforme en véritables prescripteurs.

D’où l’importance pour les boutiques en ligne de les considérer comme les acteurs de leur propre consommation et non de simples spectateurs.

 

Des habitudes de consommation tournées vers le partage

À contrario de la génération Y (née entre 1978 et 1994), le mode de réflexion et de fonctionnement de la génération Z incite cette dernière à privilégier les relations horizontales avec l’ensemble de son entourage. Son maître mot ? Collaborer et permettre à chacun de mettre en avant ses compétences et qualités pour parvenir à un résultat plus efficient.

Cette tendance à la collaboration se traduit par un boom du troc, de l’échange, du prêt ou de l’achat d’occasion dans ses habitudes de consommation. La génération 4 C se sent étrangère au concept de possession. Elle préfère réaliser un emprunt plutôt qu’un achat. Et cet esprit collaboratif ne s’arrête pas là !

Sur les réseaux sociaux, les centennials émettent régulièrement leurs avis sur les produits qu’ils consomment. La communication, selon eux, devant s’effectuer dans les deux sens.

La consommation d’un service ou d’un produit est assimilée à une expérience offerte par une marque. Ces jeunes adultes apprécient le moment présent et non le produit en lui-même.

 

La sur-information : une des caractéristiques de la génération Z

L’émergence de la génération Z entraîne des bouleversements dans le paysage marketing. En effet, connus pour être ultra-connectés en permanence, ces futurs adultes sont autodidactes. Ils se forgent eux-mêmes leurs propres opinions grâce à la surabondance d’informations qu’ils obtiennent par le biais d’Internet.

Dès qu’ils envisagent d’acheter ou de faire acheter un produit par leurs parents, ils n’hésitent pas à consulter Internet pour se renseigner. Ce sont eux qui choisissent la marque, ainsi que la boutique dans laquelle effectuer l’achat. Pour ce faire, ils s’appuient sur leurs valeurs, l’avis de leur communauté et les informations récoltées.

Le centennials sont donc au cœur du processus d’achat. C’est eux qui entrent et poursuivent leur chemin dans le tunnel de conversion. Les parents n’interviennent qu’à la fin, lorsque l’adolescent leur soumet son ou ses choix possibles.

Les commentaires clients revêtent une importance capitale dans leur choix. Mais ce n’est pas tout ! La génération Z considère qu’elle doit entretenir un rapport d’égalité avec les marques et donc pouvoir échanger librement avec elles.

Face à ces caractéristiques de la génération Z, les e-commerçants se doivent donc d’adapter leur communication pour espérer séduire ce nouveau marché très exigeant.

 

E-commerce : comment attirer la génération Z ?

Face aux spécificités du profil de la génération Z, les e-commerçants qui veulent séduire cette cible vont devoir adopter le code et la culture des 13-19 ans.

 

Avoir un site mobile friendly

Nés avec l’ère du règne d’Internet et de l’essor des nouvelles technologies, les centennials n’imaginent pas évoluer dans le monde sans leurs smartphones. Ce support leur permet, notamment, d’obtenir des informations sur un produit avant achat.

Or, un site e-commerce qui ne présente pas les caractéristiques « mobile-first » est exposé au risque de perdre des clients potentiels. Cette génération Z est impatiente. En effet, elle souhaite pouvoir disposer très rapidement de réponses.

L’optimisation d’un site e-commerce, pour une consultation sur mobile, constitue donc un prérequis pour attirer et séduire ce nouveau public.

 

Proposer une stratégie multi-canale

Entre le smartphone, la tablette, le téléviseur et les ordinateurs fixe et portable, les habitudes de consommation de génération Z se gèrent d’un support à un autre.

Il est donc essentiel, pour les boutiques en ligne, de mettre en place une stratégie multicanale cohérente sur l’ensemble de ces périphériques.

 

Être présent sur les réseaux sociaux

Assurer une présence active sur les réseaux sociaux plébiscités par ces futurs adultes devient un impératif incontournable.

Les réseaux sociaux rimant pour eux avec l’instantanéité, l’éphémère et le divertissement, il est important de privilégier une communication par l’image et axée sur la distraction pour obtenir un impact plus fort.

Une étude d’Ipsos, intitulée Junior Connect, nous montre que la génération Z continue de s’inscrire massivement sur Facebook. Ce qui ne l’empêche pas d’ouvrir aussi des comptes sur Twitter, Snapchat et Instagram.

D’ailleurs, une enquête menée par l’association Génération Numérique démontre qu’au quotidien, les réseaux sociaux le plus utilisés par la génération Z sont Snapchat, Instagram et Facebook.

 

Proposer un service client réactif et omni-canal

La conscience écoresponsable est aussi une caractéristique de la génération Z. Elle fait peu de cas de la hiérarchie, elle souhaite pouvoir échanger d’égal à égal et établir des relations humaines avec les marques.

Les e-commerçants se doivent donc de faire preuve d’authenticité et de transparence lorsqu’ils communiquent avec ce jeune public. Par ailleurs, il est judicieux de faire preuve de prudence en adoptant une stratégie automatisée. Les échanges doivent être personnalisés, les messages « prémâchés » sont à proscrire, car ils risquent de faire fuir cette cible.

 

Pour transformer les acteurs de génération Z en futurs clients, les e-commerces doivent parfaitement intégrer leurs habitudes de consommation à leur stratégie webmarketing. Pour cibler ces jeunes prescripteurs, ils ont tout intérêt à miser sur le mobile, les réseaux sociaux, la mise en avant de leurs valeurs et la mise en place d’une relation personnalisée.

57a236a17a66fb017b01c2fa531d16faYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY