Producteurs de vin et internet #ENJEU 2/5 : un site marchand pour développer les ventes directes

Producteurs de vin et internet #ENJEU 2/5 : un site marchand pour développer les ventes directes

La consommation mondiale de vin est en hausse et cette tendance devrait se confirmer jusqu’en 2016.  En Chine et aux États-Unis, la demande de grands crus est en augmentation, un potentiel de croissance pour les ventes directes des producteurs sur internet.

Avec un chiffre d’affaires de plus de 400 millions d’euros en 2011, les sites de vente en ligne directe des producteurs restent les leaders du marché Français (60% des acheteurs privilégient les sites de vente directe aux sites des cavistes et de ventes privées).

L’exploitation d’internet est incontournable  pour les producteurs indépendants en tant que canal de vente mais également en tant que canal de communication.

 

ENJEU N°2 : Créer/optimiser le site marchand pour développer les ventes en direct sur internet

Après avoir optimisé la communication de marque sur internet par un site institutionnel non marchand, la deuxième étape consiste à proposer la vente en ligne en direct et ainsi réduire le coût des intermédiaires.

Mais attention, désireux de posséder un site marchand, de nombreux producteurs de vin, par manque de compétences ou mal conseillés, entachent leur image de marque par des sites non optimisés ergonomiquement et graphiquement.

 

Voici 10 conseils simples à prendre en compte pour lancer ou optimiser le site marchand d’un producteur de vin  :

 

1. Le site marchand doit être détaché du site institutionnel :

En effet, le site institutionnel permettra de travailler le référencement de la marque et le site marchand  celui des produits. Il est important que les internautes soient aiguillés par des passerelles entres vos différents sites.

 

2. Le site marchand doit être en cohérence graphique avec le site institutionnel et les différents print de la marque.

 

3. Le site marchand doit respecter les standards de la vente en ligne :

Pour ce faire, il est impératif d’établir des zonings (les plans de votre site) dans un premier temps et de les faire valider par des experts.

 

4. L’offre proposée aux internautes doit se démarquer des autres revendeurs on-line de votre marque :

En effet, il sera difficile de proposer des tarifs inférieurs à ceux de distributeurs au risque de créer des tensions avec eux. Vous devez vous distinguer par des produits en avant-première ou en exclusivité : un positionnement cohérent.

5. En tant que producteur, il est impératif de proposer à l’internaute du contenu qualitatif :

Il faut bien garder à l’esprit que bien qu’il s’agit d’une boutique en ligne, le rôle du site est de servir de référence en terme de contenu. Le contenu doit servir de référence au web : qualité des informations, supports utilisés.

 

6. La mise en place de la vente en ligne va impliquer la mise en place d’une logistique adaptée :

Pour diminuer les coûts et éviter toute dépense inutile, il  est conseillé de négocier avec les prestataires de livraison avec qui le producteur travaille déjà. Certains modes de livraison devront être obligatoirement proposés au client pour leurs avantages : livraison en 48 avec Chronopost ou colissimo, et livraison en point relais avec mondial relay ou relais colis.

 

7.La mise en place de la vente en ligne va également impliquer la mise en place de moyens de paiement correspondant aux bonnes pratiques de la vente sur internet. Le site devra impérativement proposer : paiement par carte bancaire, par chèque, par téléphone et Paypal.

 

8. Le site devra comporter des pages de contenu de rassurance respectant les normes applicables :

Les mentions obligatoires, les règles de la vente en ligne, et la protection des données (cliquez pour en savoir plus).

 

9.Attention aux tarifs proposés par les agences internet pour la création du site marchand :

Un site de vente en ligne simple suffit dans un premier temps pour vous générer de la trésorerie et investir dans un second temps dans la mise en place d’un site plus complexe prenant en compte une offre cross canal. Vous pouvez dans un premier temps passer par une solution hébergée au faible coût d’entrée.

 

10. Est-il encore nécessaire de le rappeler ? Le site marchand ne doit pas plaire à celui qui le conçoit mais correspondre aux attentes de la cible et à ses habitudes de navigation.

 

Pour éviter toute erreur stratégique, passez par des experts en webmarketing qui vous conseilleront après analyse de votre marché tant sur votre offre que sur la stratégie à appliquer.

 

Sur le même sujet :

ENJEU N°1 : Développer la visibilité des points de vente physiques

ENJEU N°2 : Créer/optimiser le site marchand pour développer les ventes en direct sur internet

Enjeu N° 3 : Développer la notoriété de la marque et du site sur internet

Enjeu N°4 : Développer les canaux de vente sur internet (au-delà du site marchand)

Enjeu N°5 : Améliorer la rentabilité des investissements webmarketing

 

Recevez 3 articles E-Business par mois

ut tempus Praesent commodo mattis id Curabitur id, risus. accumsan Praesent