La recherche vocale : l’avenir SEO de votre e-commerce

La recherche vocale : l’avenir SEO de votre e-commerce

« Ok Google, est-ce que mon e-commerce doit s’intéresser à la recherche vocale ? »

Voilà une question que vous pourriez poser à votre Google Home, si vous en avez un. Si vous n’en avez pas (encore !), vos prospects et clients, eux, peuvent être équipés. Et s’ils ne parlent pas à Ok Google aujourd’hui, peut-être qu’ils discutent avec Siri, Alexa ou encore Cortana. Véritable tendance du digital retail, ces assistants vocaux ont la cote sur mobile. Google a révélé que 40% des internautes ont avoué avoir déjà utilisé la recherche vocale. D’ailleurs, 20% des requêtes mobiles sont effectuées via la voix.

La question n’est plus vraiment de savoir si vous devez vous intéresser à la recherche vocale, mais comment optimiser votre e-commerce pour la « voice search ».

 

Tendance digital retail : la recherche vocale en tête chez les Millenials

« Ok Google, qui utilise la voice search ? »

Toujours d’après une étude de Google, 40% des Millenials (18-35 ans) ont déjà adopté la recherche vocale, par l’intermédiaire d’un assistant vocal, avant d’effectuer un achat. Par ailleurs, un rapport de BI Intelligence démontre que plus vous êtes jeune, plus vous êtes susceptible d’utiliser la voice search plutôt que les moteurs de recherche traditionnels.

Sur ce graphique, nous apercevons bien la différence entre les jeunes internautes et les seniors : 51% des 14-17 ans et 38% des 18-34 ans sont intéressés par la recherche vocale, contre seulement 7% des individus âgés de 55 ans et plus.

Alors, si votre cible a moins de 35 ans, la recherche vocale est une tendance digital retail à ne surtout pas manquer !

 

La connaissance du client : prérequis à la recherche vocale

« Ok Google, comment optimiser la recherche vocale ? »

Avant d’apporter des changements à la stratégie de référencement de votre e-commerce, vous devez connaître les raisons qui motivent l’achat. Et cela commence par la recherche. Portez attention aux habitudes, aux préférences et aux besoins de votre audience. À quelles questions répondent vos produits et services ?

Plus vous recueillez d’informations, plus vous serez en mesure de déterminer comment vos clients font leurs achats et comment votre e-commerce peut leur vendre. C’est l’occasion de mettre à jour votre référencement « écrit ».

Lorsque vous connaîtrez les interrogations, objectifs et besoins de vos clients, vous pourrez réfléchir à une stratégie voice search. En effet, vous devrez vous poser cette question : quelles sont les différences grammaticales et de syntaxe entre la voix et l’écrit ?

 

Nos conseils e-commerce pour un SEO vocal efficace

« Ok Google, quelles sont les solutions concrètes pour positionner mon e-commerce sur la recherche vocale ? »

Vous l’aurez sans doute remarqué, on ne s’adresse pas à un assistant virtuel, comme à un moteur de recherche. Parler n’est pas écrire : on fait de belles phrases et on utilise des mots ou expressions différentes. Alors qu’à l’écrit, les internautes vont droit au but, la recherche vocale est souvent plus précise.

 

Pensez aux requêtes de recherche en langage naturel

Comment un utilisateur mobile utilise la recherche vocale pour trouver de l’information ? En parlant de manière naturelle, comme s’il posait la question à un proche ou à un collègue.
A cet effet, une requête comme « peinture bio » à l’écrit devient « où trouver de la peinture bio pour ma chambre ? » à l’oral. Retenez que les internautes auront tendance à poser une question à Ok Google (ou tout autre assistant), alors qu’ils taperont des mots-clés sur les moteurs de recherche.

Notre conseil e-commerce : en plus d’être positionné sur des mots-clés, travaillez des pages et articles de blog qui répondent aux questions des internautes. Si nous restons dans le thème de matériel de bricolage bio, vous pourrez décliner différents contenus reprenant les questions : « où trouver des meubles bio pour ma salle de bain ? », « comment appliquer de la peinture bio sur les plinthes ? », « où acheter de la peinture à la chaux ? », etc.

 

Utilisez des mots-clés de longue traîne

Comme il est moins fatigant de parler que d’écrire, les internautes ont tendance à préciser leur recherche. C’est ce que nous avons vu, en partie, dans le conseil précédent. Les chercheurs vocaux peuvent utiliser jusqu’à 7 mots par requête.

À cet effet, n’hésitez pas à ajouter un maximum de caractéristique à vos fiches produits. L’objectif est que votre potentiel client tombe pile-poil sur le produit qu’il souhaite, grâce à la recherche vocale.

Notre conseil e-commerce : rallongez vos requêtes et précisez le titre de vos fiches produits. Ajoutez les couleurs, matières, formats qui caractérisent vos biens ou services. Faites de même sur votre blog : décliner des conseils d’achat ou d’utilisation par matière, proposez des comparatifs selon les formats ou les couleurs… Vous augmentez vos chances d’être positionnés sur des requêtes très qualifiées.

 

Valorisez la recherche locale

Si votre e-commerce est rattaché à un ou plusieurs points de vente, pensez à la recherche vocale ET locale.

Les personnes qui utilisent la recherche vocale utilisent souvent des requêtes basées sur un besoin immédiat. Ils peuvent être à la recherche des meilleures pizzerias autour d’eux, d’une épicerie avec un rayon bio ou de la station-service la plus proche. C’est une énorme opportunité pour votre entreprise.

Notre conseil e-commerce : même si votre site marchand possède un objectif international, il peut mener vers des ventes locales. Pensez à inclure des pages pour chacun de vos points de vente, optimisée pour une recherche de proximité. Travaillez les requêtes avec les noms des villes où se situent vos commerces et éventuellement les arrondissements ou quartiers.

 

Visez la position zéro

Vous voulez dominer la recherche vocale et devenir le chouchou de Ok Google ? Affichez votre e-commerce en position zéro. C’est-à-dire bien avant les annonces et les premiers résultats, mis en valeur par un encart. Sur mobile, cet emplacement est la clé d’un trafic densifié et d’un taux de conversion amélioré. En effet, les mobinautes n’ont pas envie de passer des heures à visiter différents sites pour trouver le produit qu’ils recherchent.

Comment obtenir ce Graal ?

Notre conseil e-commerce : structurez votre contenu pour répondre à des requêtes de recherche communes sur votre activité. Travaillez les questions les plus souvent posées par vos visiteurs et l’explication qui les aident dans leur choix. En plus de reformuler et de répondre succinctement à la question sur la page cible, assurez-vous d’incorporer les mots-clés les plus pertinents dans l’URL de la page, le titre et la balise H1.

C’est un travail long, qui nécessite une analyse régulière, mais qui portera ses fruits sur le long terme.

 

Bien qu’il y ait encore un certain nombre d’obstacles à surmonter avant que la recherche vocale ne soit adoptée en masse, une telle tendance digitale doit être suivie, si vous voulez pérenniser votre e-commerce. Le risque est de perdre des prospects dès à présent (et de plus en plus), surtout si votre public cible est âgé de 18 à 35 ans !

Recevez 3 articles E-Business par mois

dolor Aenean sem, id, libero. commodo Praesent libero suscipit