10 étapes pour démarrer dans le e-commerce avec succès !

10 étapes pour démarrer dans le e-commerce avec succès !

Envie de démarrer dans le e-commerce ? Chez UpMyBiz, nous ne pouvons que vous féliciter pour cette brillante idée. En l’espace de 15 ans, Internet s’est transformé en un véritable centre commercial mondial, où les consommateurs ont à tout moment la possibilité d’acheter n’importe quel type de produit.

D’après la FEVAD, le chiffre d’affaires du e-commerce a augmenté de 15% en un an et représente actuellement plus de 17 milliards d’euros.

Cependant, lorsque vous envisagez de démarrer dans le e-commerce, il faut savoir que la concurrence est rude : il existe près de 200 000 boutiques en ligne, rien qu’en France !

Notre premier conseil e-commerce pour les porteurs de projet est le suivant : le lancement d’une boutique en ligne requiert de la réflexion ainsi qu’une étude précise de votre projet. L’élaboration des grandes lignes d’une stratégie webmarketing s’avère aussi indispensable.

Alors, quelles sont les démarches à suivre pour démarrer dans le e-commerce avec succès ?

 

1. Effectuer une étude de marché

Avant de vous lancer dans la création d’une boutique en ligne, il est indispensable que vous réalisiez un bilan prévisionnel pour évaluer la demande concernant les produits que vous voulez commercialiser.

L’idéal est d’effectuer un audit de votre activité, en interrogeant votre entourage, ainsi que votre cible de clientèle. Autre conseil e-commerce : un benchmark efficace des concurrents présents sur le marché vous aide à définir votre positionnement. Par ailleurs, ne vous découragez pas si vous constatez une offre importante. Cela signifie que le secteur est porteur !

Vous devrez simplement trouver comment vous démarquer et apporter votre touche personnelle, qui fera toute la différence avec vos concurrents.

 

2. Établir un business plan

Démarrer dans le e-commerce : élaborer le business plan

Pour démarrer dans le e-commerce, vous devez préparer un business plan complet qui recense tous les détails relatifs à votre projet.

Ce document de pilotage comprend l’étude du marché, l’étude de la concurrence, le détail de vos produits, les services annexes, votre stratégie webmarketing, les coûts de chaque ligne du projet et des prévisions financières réalistes.

La rédaction d’un business plan fixe un objectif précis sur une période définie, ainsi que les différentes étapes à franchir pour l’atteindre.

3. Bénéficier de conseil e-commerce pour créer sa structure

Nous arrivons à une étape très délicate, qui est source d’interrogation pour de nombreux porteurs de projet. La création de votre entreprise passe par deux étapes majeures : la levée de fonds et le choix du statut juridique. Lorsque le business plan est parfaitement rédigé, il vous donne toutes les indications concernant le budget à prévoir pour démarrer dans le e-commerce. C’est donc le moment de voir où puiser ces ressources financières ! Si vous faites appel à un organisme extérieur, comme une banque ou des investisseurs, ou une campagne de crowdfunding, là encore le business plan s’avère indispensable pour convaincre vos futurs business angels !

Quant au choix juridique, il s’articule autour de différents paramètres inhérents à votre secteur d’activité, vos perspectives d’évolution et la présence d’associés ou non.

Notre conseil e-commerce : prenez rendez-vous avec votre chambre de commerce ou un comptable. Seul un expert pourra vous aiguiller sur le choix adapté à vos besoins.

 

4. Choisir son nom de domaine

Vous devez absolument vérifier que le nom de domaine que vous voulez déposer n’est pas une marque déjà réservée (il en va de même pour votre raison sociale). La marque étant prioritaire sur le nom de domaine, elle est de droit d’imposer la fermeture définitive de votre site marchand si vous l’utilisez. Ce n’est pas l’idéal pour démarrer dans le e-commerce !

Il est préférable que le nom de domaine soit relié au nom de l’entreprise. Vous êtes certain de pouvoir en revendiquer toute la paternité. Sans compter que cela permet aux internautes de mémoriser plus facilement l’adresse de votre boutique.

5. Rédiger un cahier des charges pour démarrer dans le e-commerce

Le cahier des charges a pour objectif de mettre à plat toutes les étapes à respecter pour que votre projet e-commerce soit une réussite. Par conséquent, il s’appuie sur la structure du business plan pour y détailler les actions concrètes et les potentielles contraintes techniques de la création du site internet.

C’est le document à fournir au développeur de votre boutique en ligne.

Plus vite il est rédigé, plus vite vous pouvez mettre votre site en ligne pour commencer la communication autour de votre projet et le travail de référencement.

 

6. Rechercher les produits à vendre

Démarrer dans le e-commerce : rechercher des fournisseurs

De nombreuses étapes ponctuent le parcours de la création de votre boutique en ligne. L’une d’entre elles consiste à trouver des fournisseurs fiables.

Vous pouvez chercher des grossistes sérieux ou contacter directement le distributeur régional des produits que vous souhaitez vendre. Demandez-leur s‘ils sont prêts à établir une relation commerciale avec vous et sous quelles conditions (le type de livraison, le prix des produits, etc.).

N’oubliez pas de mentionner votre stratégie webmarketing, afin qu’ils comprennent que vous allez doper leur visibilité et devenir l’un de leurs meilleurs clients !

7. Rechercher un prestataire technique

Pour démarrer dans le e-commerce, vous devez choisir une solution pour propulser votre boutique en ligne. Parmi les outils les plus connus, nous pouvons citer WordPress, Prestashop, Wizishop, Magento ou encore Shopify.

Certaines solutions proposées nécessitent une connaissance du code, d’autres vous offrent des boutiques clé en main. Évidemment, chaque plateforme dispose de ses avantages et inconvénients.

Votre choix doit reposer sur des éléments que vous avez étudiés en amont, à savoir : les coûts de développement, les frais de maintenance, ainsi que les ressources techniques et humaines nécessaires.

N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un développeur et d’un consultant e-commerce pour sélectionner la solution en adéquation avec votre projet.

 

8. Souscrire à un contrat pour la livraison

L’une des problématiques à laquelle les e-commerçants doivent faire face concerne l’optimisation de leur logistique, ce qui implique l’envoi des colis aux clients. Pour créer de la fidélité et une satisfaction client importante, vos livraisons doivent être impeccables.

Selon une étude de ComScore et PayPal : 43% des visiteurs abandonnent leur panier d’achats si les frais de livraison sont trop élevés.

Quelle que soit la solution que vous privilégiez, La Poste ou des transporteurs privés, il est essentiel que vous les rencontriez pour négocier des tarifs avantageux pour vous et pour les internautes.

 

9. Rédiger les fiches produits

Vos fiches produits doivent être pertinentes et uniques. Elles sont le seul lien entre vos produits et l’internaute. Ce dernier doit disposer de toutes les données nécessaires pour nourrir sa réflexion et l’inciter à l’achat.

Par conséquent, la création des fiches produit passe aussi par la mise en scène de l’objet via de belles photos haute définition, voire un visuel en 3D. Les vidéos qui montrent l’utilisation du produit en condition réelle s’avèrent aussi très efficaces pour encourager l’achat.

 

10. Préparer sa stratégie webmarketing

Démarrer dans le e-commerce nécessite une stratégie webmarketing optimale. Définie en amont, dans votre business plan, il est nécessaire de la mettre en place le plus vite possible. Vous n’avez pas besoin d’attendre que le site soit opérationnel pour commencer à communiquer sur les réseaux sociaux. Vous recrutez déjà une base de prospects qualifiés, prêts à découvrir votre site dès sa mise en ligne.

Animez également un blog très rapidement, même si la partie e-commerce n’est pas terminée. Profitez justement de cet espace pour partager l’avancée de votre projet auprès de vos premiers lecteurs (de futurs clients !). En plus de susciter une attente positive envers l’ouverture de votre boutique en ligne, vous travaillez déjà le référencement naturel.

Par ailleurs, offrez la possibilité aux visiteurs de s’inscrire à votre newsletter, pour être tenu informés du lancement officiel de votre boutique.

Cette période vous offre aussi l’occasion de rechercher et contacter des influenceurs. Le temps de négocier un partenariat avec eux, votre e-commerce sera en ligne et eux seront prêts à vous faire de la publicité sur leur blog !

En résumé : n’attendez pas que votre boutique soit prête à 100% pour mettre en oeuvre votre stratégie webmarketing.

 

Démarrer dans le e-commerce implique de respecter des étapes nécessaires à votre réussite. Et ne vous reposez jamais sur vos lauriers ! Analysez constamment les retombées de votre stratégie webmarketing, observez l’expérience utilisateur sur votre et faites en sorte de proposer un parcours d’achat de plus en plus performant.

Recevez 3 articles E-Business par mois

efficitur. eget dapibus Sed id Nullam neque. facilisis