Le contenu dupliqué en e-commerce : comment l’éviter ?

Le contenu dupliqué en e-commerce : comment l’éviter ?

Le duplicate content seo, en français le contenu dupliqué, est un point qu’il faut surveiller sur votre e-commerce, pour les bienfaits de votre référencement naturel. Le contenu dupliqué désigne le fait d’avoir deux contenus identiques à deux adresses différentes. Sur une boutique en ligne, le duplicate content touche souvent les fiches produit, les présentations de marque et les catégories produit. Comment le détecter et l’éviter ? UpMyBiz vous donne ses conseils e-commerce !

Les deux types de contenus dupliqués e-commerce

Avant de vous donner des clés pour détecter et corriger vos contenus dupliqués, il faut bien comprendre la différence entre les deux types de contenus :

  • Duplicate content interne : aussi appelé contenu dupliqué intrasite, ce contenu peut être généré directement par votre site ou par vous-même. En e-commerce, il se retrouve notamment lorsque vous dupliquez le même contenu, pour chaque fiche produit (lorsque la couleur de l’article change, par exemple). Malheureusement, cela peut avoir un effet désastreux sur votre SEO… et votre visibilité.
  • Duplicate content externe : aussi appelé contenu dupliqué intersite. Il peut provenir de 2 sources : soit c’est vous qui avez copié un contenu (celui d’un fournisseur pour ne pas présenter de page vide à votre visiteur, par exemple), soit un autre site vous a volé votre contenu et l’a copié sur le sien. Dans le cas des e-commerces, il s’agit généralement des fiches-produits ou des pages catégories. Ces pages sont longues et laborieuses à produire. Mais elles sont essentielles pour un bon référencement naturel.

 

Remarque : le duplicate content e-commerce ne se limite pas à la partie visible pour les internautes. Vous pouvez aussi constater une copie au niveau des balises SEO: title et meta description.

 

Pourquoi est-il dangereux de ne pas surveiller le duplicate content ?

Le contenu dupliqué a été mis au banc des accusés par Google, il y a quelques années. Dans le but d’offrir du contenu de qualité à ses internautes, le moteur de recherche américain a imposé aux rédacteurs de produire des contenus uniques. Les internautes étaient lassés de cliquer sur 5 sites différents pour trouver, mot pour mot, la même réponse à une question.

Par ailleurs, il s’agissait souvent de contenu de très faible qualité… Alors, face à une baisse de la fréquentation et du nombre de requêtes sur les moteurs, Google a lancé une terrible chasse au duplicate content !

Il a créé Panda, un algorithme chargé de répertorier le contenu et de le classer selon des critères « qualitatifs ». Ce dernier peut pénaliser votre référencement naturel et le freiner sévèrement si du contenu dupliqué est détecté. À l’inverse, s’il trouve des textes uniques et à forte valeur ajoutée, il peut faire remonter votre site dans les résultats de recherche.

Notons que Google accepte une tolérance de 20 à 30 % de contenu dupliqué (interne et externe) sur une même page sans sanction.

Quand on est un e-commerce, pratiquer le duplicate content volontairement revient finalement à se tirer une balle dans le pied !

Comment le détecter ?

Pour détecter du duplicate content interne ou externe, il n’y a pas de secret, il vous faut des outils. Dans tous les cas, réalisez (ou faites réaliser) un audit complet de votre site. Les logiciels d’audit sont nombreux et vous aiguillent très bien sur ce point.

Voici une liste des 3 outils les plus connus :

 

Duplicate content externe : comment agir ?

Si vous détectez du contenu dupliqué externe, sachez qu’il existe une procédure de dénonciation auprès de Google, en vertu du Digital Millennium Copyright Act.

Mais dans la plupart des cas, il suffit de contacter le copieur pour lui demander de retirer le contenu copié. 9 fois sur 10, le problème se règle à l’amiable. Le voleur reconnaît son méfait et vous pouvez trouver une solution.

 

Cas particulier : les fiches produits d’un site e-commerce

Quand on gère une boutique en ligne, l’envie de dupliquer le contenu des fournisseurs est très tentante. Cela prend moins de temps que de rédiger une fiche unique et, bien souvent, toutes les informations y sont. Cependant, si toutes les boutiques en ligne font comme vous, vous risquez d’être pénalisé par Google et de perdre en visibilité.

Voici nos conseils pour éviter le contenu dupliqué sur votre e-commerce :

 

1. Réécrire les fiches produit

Les fiches des fournisseurs sont un excellent support pour rédiger vos propres fiches produit. Cependant, rien ne vaut votre style, vos mots et vos conseils ! La fiche produit est l’occasion de vous démarquer en proposant un ton convivial, en ajoutant des idées d’accessoires et en listant uniquement les caractéristiques importantes.

Vous pouvez donc vous inspirer de ce qui est fourni par la marque ou le grossiste, mais en aucun cas recopier mot pour mot la fiche technique.

 

2. Insérer des mots-clés

Le travail du référencement naturel passe par l’utilisation de mots-clés relatifs aux recherches effectuées par les internautes. Si vous réécrivez vos fiches produits avec vos termes, l’intérêt est d’y placer les mots-clés travaillés pour votre SEO, logique ! De plus, le fait de rédiger autour d’expressions définies au préalable vous aide à réécrire plus facilement la fiche du fournisseur.

 

3. Apporter une valeur ajoutée

Pour éviter le duplicate content SEO, allez plus loin que le simple descriptif du produit. Pensez aux produits complémentaires disponibles sur votre site, à la manière dont il est possible d’utiliser votre article au quotidien, aux valeurs qu’ils prodiguent, etc.

Vous arriverez rédiger une fiche unique qui, en plus d’être parfaite pour votre référencement, va aider l’internaute à se décider.

 

4. Proposer un choix multiple par fiche

L’un des contenu dupliqué e-commerce le plus souvent rencontré est la fiche produit déclinée en plusieurs couleurs. Admettons que vous vendiez des robes, chacune déclinée en couleur noir, blanc et gris.

Si vous décidez de faire une fiche par coloris, vous devrez réécrire chaque texte. Autrement dit, vous devrez faire 3 fois le même travail !

Pour éviter cela et, par la même occasion vous prémunir du duplicate content, ne créez qu’une fiche. Uploadez plusieurs photos du produit avec les diverses caractéristiques et mettez des menus déroulants pour que l’internaute puisse choisir la couleur, la taille, la matière, etc.

 

5. Prêter attention aux titres et meta-description

Les titres et meta-description jouent aussi un rôle dans le duplicate content SEO. Veillez à bien qualifier chaque produit par son nom et à rédiger une balise meta qui incitera aux clics. Ne cédez pas à la tentation de copier/coller sur des fiches similaires, prenez toujours le temps de réécrire.

 

Le duplicate content a des conséquences sur votre SEO, ce qui pénalise votre visibilité et donc vos ventes. Prévenez au maximum ce risque en vérifiant régulièrement que vos contenus sont uniques, en réécrivant systématiquement les fiches produit et en prenant le temps de rédiger vous-même (ou de déléguer la rédaction à un professionnel) tous les textes publiés sur votre site. Cela reste le meilleur moyen d’éviter le contenu dupliqué sur votre e-commerce et de monter progressivement dans les résultats des moteurs de recherche.

772f414dc242039fedf6d411b72e873cCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC