Comment bien utiliser les médias sociaux pour éviter les faux pas ?   

Comment bien utiliser les médias sociaux pour éviter les faux pas ?   

Comment bien utiliser les médias sociaux et éviter les faux pas qui pénaliseraient votre stratégie e-commerce ? Voilà une question que se posent beaucoup de nos clients ! UpMyBiz a donc décidé de faire le point avec vous aujourd’hui.

Il est vrai que chaque réseau social dispose de ses propres règles et de ses codes. Une bonne pratique Facebook peut être une erreur Twitter. Pour vous aider, voici les faux pas à éviter sur les réseaux sociaux. Trop tard ? Nous vous proposons aussi les méthodes pour les corriger !

 

Publier du contenu sans objectif

Ne publiez pas juste pour publier !

Tout contenu que vous publiez sur les réseaux sociaux doit entrer dans une logique d’action. Et pour un e-commerce qui se pose la question de comment bien utiliser les médias sociaux, oubliez d’encourager la conversion est problématique.

Les réseaux sociaux ont un rôle important à jouer dans l’acquisition de trafic sur votre site marchand. Ne perdez pas de vue cette composante pour éviter les publications stériles. Chaque publication doit vous rapporter des conversions et vous permettre de rentabiliser le temps et les ressources investis pour la créer.

Pour corriger cette erreur :

  • Avant chaque publication, posez-vous la question suivant : « qu’est-ce que j’attends de ce post ? » (commentaire, clic sur le lien, achat d’impulsion…).
  • Ajouter systématique un call-to-action à la publication (qui correspond à l’objectif visé).
  • Bonne pratique Facebook : utilisez l’outil de création de publication de page pour ajouter un bouton sur vos liens et carrousels.

Exemple de bonne pratique Facebook :

Moulinex a bien ajouté les boutons « en savoir plus » sur son carrousel pour inciter les internautes à visiter son site internet.

 

Mal cibler son audience

Vous ne pouvez pas vous adresser à tout le monde, au risque de ne parler à personne.

Lorsque vous utilisez la régie publicitaire d’un réseau social (Facebook, Instagram, Twitter ou Linkedin), un mauvais ciblage de votre audience entraînera forcément un échec de votre campagne. En ciblant un public trop large, vous perdrez une partie des internautes qui ne se retrouveront pas dans votre message. Résultat : vous aurez moins de trafic et donc moins de prospects convertis. Le ROI de votre campagne sera faible.

Pour corriger cette erreur :

  • Dresser le portrait de vos prospects : âge, sexe, lieu d’habitation, centre d’intérêt, profession…
  • Analyser les statistiques de vos réseaux sociaux : vous y trouverez des informations sur le profil de vos abonnés.
  • Bonne pratique Facebook : créer une audience similaire à partir des abonnés de votre page Facebook ou des visiteurs de votre site internet. Rendez-vous dans la rubrique « Audience » de votre Business Manager.

 

Ne parler que de son e-commerce

À force de ne parler que de vous, vous finissez par lasser les internautes.

Oui, les internautes vous suivent parce qu’ils apprécient vos produits ou votre marque. Mais pas au point de vouloir recevoir de la publicité régulièrement. De plus, à force de répéter vos arguments commerciaux, vous finirez par ne plus avoir rien à dire.

Pour corriger cette erreur :

  • Faire de la curation de contenu en partageant des contenus pertinents provenant d’autres pages ou blogs.
  • Utiliser le contenu généré par les utilisateurs pour diversifier votre ligne éditoriale.
  • Penser utile : comment bien utiliser les médias sociaux pour aider votre audience à choisir parmi vos produits, les utiliser, en tirer le meilleur… ?

Exemple de bonne pratique Instagram :

Easyparapharmacie ne publie pas que des photos des produits en vente. L’e-commerce poste aussi des visuels plus lifestyle pour diversifier sa ligne éditoriale.

 

Faire la course aux fans

1 000 abonnés actifs valent plus que 10 000 abonnés mal ciblés.

La course aux fans est encore trop courante ! Malheureusement, beaucoup d’entreprises pensent que bien utiliser les réseaux sociaux se résume à augmenter sans cesse sa communauté. Pourtant, votre objectif est bien d’optimiser votre notoriété pour attirer de nouveaux clients ? Or, quel est l’intérêt d’être visible auprès de gens qui n’achèteront jamais vos produits ou qui sont réfractaires à l’achat en ligne ?

De plus, avec la fin du reach organique, les abonnés qui ne s’engagent jamais vont peser lourd dans votre visibilité. Facebook et Instagram penseront que vos publications sont peu qualitatives et vous ne toucherez pas le peu de fans réellement intéressés.

Pour corriger cette erreur :

  • Ne jamais acheter de fans
  • Être patient et publier du contenu de qualité
  • Bonne pratique Facebook : bien cibler vos publicités de recrutement, pour avoir des j’aime vraiment qualifiés.

 

Abuser de l’automatisation

N’ayez recours à l’automatisation que de manière exceptionnelle.

Chaque réseau social a ses codes et ses formats. Une photo n’aura pas la même dimension sur Twitter, Linkedin, Instagram ou Pinterest. Par ailleurs, votre audience n’est pas connectée à tous les supports en même temps. Sans compter que les abonnés qui suivent votre e-commerce sur différents canaux s’attendent à y trouver des informations différentes.

Pour corriger cette erreur :

  • Supprimer les publications automatiques provenant de flux RSS
  • Conserver une automatisation par plateforme : par exemple, vous pouvez automatiser la publication de vos articles sur Twitter, à différentes heures, mais créer un autre workflow pour la publication automatique sur Facebook.
  • Créer un calendrier éditorial pour prévoir toutes les publications.
  • Utiliser un outil de programmation comme Hootsuite ou Buffer
  • Déléguer la publication sur les réseaux sociaux si c’est trop chronophage pour vous

 

Ne jamais répondre ou converser

La base des réseaux sociaux c’est l’échange, l’interaction avec les autres.

C’est pour cette raison que vous devez impérativement répondre aux messages qui vous sont envoyés par les internautes. Positifs, comme négatifs, ces retours vous donnent de précieuses indications sur vos offres. Par ailleurs, converser avec vos abonnés permet de bâtir une solide relation de confiance avec vos clients et vos prospects. Ils seront rassurés par l’intérêt que vous portez à vos clients.

Pour corriger cette erreur :

  • Activer les notifications pour connaître en temps réel les interactions
  • Intégrer au moins une heure par jour à votre planning consacrée à répondre sur les réseaux sociaux
  • Mettre en place un chatbot pour répondre aux questions habituelles
  • Utiliser un outil de gestion des réseaux sociaux qui recense vos pages en un seul tableau de bord : Hootsuite, AgoraPulse, SproutSocial…

Exemple de bonne pratique Facebook :

ManoMano répond à la plupart des commentaires, qu’ils soient positifs ou négatifs !

 

Ne pas tenir compte de l’évolution des réseaux sociaux

Les techniques d’hier ne fonctionneront plus demain.

Les méthodes qui vous permettent actuellement d’atteindre votre audience sur les réseaux sociaux peuvent changer dès demain. Il n’y a qu’à voir les changements algorithmiques de Facebook ou Instagram, qui diminuent votre portée à chaque fois.

Évitez de continuer à faire « comme d’hab » ou de vous justifier par un « ça a toujours fonctionné jusqu’à maintenant ». La concurrence est rude pour capter l’attention des internautes sur les réseaux sociaux. Vous devez donc vous adapter constamment pour être toujours dans la course.

Pour corriger cette erreur :

  • Activer une veille stratégique sur l’évolution des réseaux sociaux
  • Suivre les influenceurs pour détecter les nouvelles tendances ou formats qui fonctionnent
  • Analyser régulièrement ses actions pour vérifier que les techniques d’hier fonctionnent encore aujourd’hui

 

Communiquer sur tout

Où est votre personnalité ?

Vous pensez qu’en multipliant les thématiques sur votre page, vous attirerez un public plus varié et plus large ? Erreur monumentale ! Sollicités de toutes parts par l’information et les concurrents, les consommateurs seront plus attirés par votre page si vous savez vous démarquer. En choisissant un sujet en lien avec votre activité, vous attirerez les prospects appartenant à votre cœur de cible.

Pour corriger cette erreur :

  • Recentrer sa ligne éditoriale sur son cœur d’activité
  • Rebondir uniquement sur les actualités en lien avec votre e-commerce
  • Ajouter une touche personnelle à vos publications

 

Alors, comment bien utiliser les médias sociaux ?

Pour commencer, prenez le temps de bien connaître votre cible. Appuyez-vous sur le profil de vos buyers persona pour construire votre stratégie et créer des publications adaptées à leurs besoins. N’oubliez jamais d’intégrer vos objectifs à chacun de vos posts pour en décupler l’efficacité. Enfin, retenez qu’exister sur les réseaux sociaux, c’est apprendre et se remettre en question tous les jours pour faire face à la concurrence et mieux atteindre votre cible.

 

Recevez 3 articles E-Business par mois

ultricies mi, ipsum accumsan consectetur quis mattis massa