Pénalité Google : comment s’en sortir ?

Pénalité Google : comment s’en sortir ?

Victime d’une pénalité Google ? Pas de panique, il est possible de s’en sortir même après la plus forte des sanctions : le blacklistage.

Si votre site e-commerce s’est fait pénaliser par Google Panda ou Penguin, il est nécessaire de comprendre pourquoi. En identifiant les causes, vous pourrez réparer les dégâts.

Pour vous aider à vous sortir d’une sanction Google, les consultants e-commerce d’UpMyBiz vous éclairent !

 

L’expérience utilisateur au cœur du processus Google

Cela fait maintenant une dizaine d’années que le moteur de recherche leader affine régulièrement sa réglementation en termes de référencement et contenu. Son objectif ? Fournir une meilleure (LA meilleure) expérience utilisateur aux millions d’internautes qui effectuent 5,5 milliards de recherches chaque jour !

Le géant américain souhaite leur offrir une réponse précise et adaptée à leur demande, en valorisant les sites internet au contenu qualitatif. Pour définir la qualité d’un contenu, il s’appuie sur le jugement de deux algorithmes : Panda et Penguin.

 

Google Panda

Lancé en 2011, en France, Panda s’attaque à la qualité éditoriale du contenu. Malgré son nom adorable, cet algorithme n’a aucune pitié pour le contenu dupliqué, les textes spinnés et les articles d’une qualité médiocre. S’il trouve un e-commerce contenant l’une de ses fautes, une pénalité Google s’applique.

Celle-ci va de la simple perte de places sur le moteur de recherche au blacklistage. Dans ce cas, vous n’apparaissez plus du tout dans Google. Aïe.

À l’inverse, lorsque Panda analyse votre site et que toutes les bonnes pratiques sont respectées, il est susceptible de remonter dans les requêtes. Vous voyez, bien nourri, l’animal est très sympathique !

 

Google Penguin

Déployé en avril 2012, Google Penguin farfouille essentiellement dans vos liens, à la recherche de techniques frauduleuses. Son rôle est de lutter contre les pratiques qui vont à l’encontre du règlement Google et qui favorisent le spam, comme le keyword stuffing qui consiste à utiliser de manière abusive un mot-clé dans :

  • Vos contenus
  • Votre nom de domaine
  • Vos liens
  • Vos ancres de lien

Cet oiseau digital vole aussi dans les plumes des sites qui s’adonnent à l’achat ou à l’échange de lien, au cloaking (technique qui consiste à afficher des pages différentes en fonction de la nature du visiteur : robot ou humain) et au netlinking de très mauvaise qualité.

Autrement dit, si votre e-commerce s’inscrit sur des annuaires douteux ou s’il effectue des échanges avec d’autres sites qui n’ont rien à voir avec son activité, Google Penguin intervient.

Et comme Panda, le volatile applique une sanction Google. La seule différence : Google Penguin ne peut sanctionner que des pages, alors que Panda est capable de punir un site complet.

Néanmoins, vous pouvez vite vous retrouver avec la majorité de vos pages blacklistées et dire au revoir à une partie de votre chiffre d’affaires !

 

Savoir si votre e-commerce se trouve sur la blacklist de Google

Comme vous l’aurez compris, être blacklisté signifie être totalement déréférencé sur le moteur de recherche. L’élément qui doit vous mettre la puce à l’oreille, quant à une éventuelle pénalité Google, est la baisse de trafic. Avez-vous constaté une baisse soudaine des visites sur votre e-commerce ? Ou est-ce qu’un (ou plusieurs) de vos produits phares se vend moins bien d’un seul coup ?

Si vous avez répondu « oui » à l’une de ces questions, alors vous avez peut-être fait l’objet d’une sanction Google.

Pour en avoir le cœur net, direction la Google Search Console ! Dans la rubrique « Messagerie », vous saurez de suite si vous avez été pénalisé, ainsi que la nature de la sanction.

 

Comment sortir d’une pénalité Google ?

Bonne nouvelle, une sanction Google n’est pas définitive, il est possible de retrouver la bonne santé de son e-commerce. Bien entendu, il faudra procéder à quelques corrections, ce qui peut être long si vous avez beaucoup d’erreurs. Néanmoins, c’est l’occasion de repartir sur des bases saines et durables.

 

Étape 1 : trouver l’erreur

Pour commencer, aidez-vous du message reçu la Google Search Console. Le moteur de recherche vous signale souvent le problème. Est-ce des liens entrants qui sont en cause ? Du contenu dupliqué sur les fiches produit ? Des articles de blog sur-optimisés ?

Réécrivez les textes mis en cause, supprimez les backlinks de faible qualité et allégez l’utilisation de mots-clés.

Tout est corrigé ?

 

Étape 2 : demander un réexamen

Google Panda et Google Penguin vont devoir revenir sur votre e-commerce pour juger vos corrections. Pour faire revenir les robots du moteur de recherche, rendez-vous de nouveau dans la Google Search Console. Vous pourrez demander un réexamen de votre site internet.

Généralement, Google vous confirme votre demande immédiatement. Par contre, le réexamen est rarement immédiat. Attendez entre 48 à 72h pour recevoir une réponse.

Si la demande est acceptée

C’est le moment de tirer les leçons de vos erreurs et de ne plus recommencer. Respecter les guidelines de Google reste la meilleure solution pour voir votre référencement naturel progresser et votre positionnement perdurer sur le long terme.

Si la demande est refusée

C’est reparti pour une session de corrections ! Analysez bien les erreurs et mauvaises pratiques détectées par Google pour nettoyer votre e-commerce. Lorsque vous pensez avoir tout cleané, recommencez la procédure de demande de réexamen.

 

Les bonnes pratiques pour éviter une sanction Google

Mieux vaut prévenir que guérir ! Pour le bien de votre activité, évitez de jouer avec les règles de Google et de vouloir céder à la facilité. Cela peut fonctionner sur un temps, mais les risques sont immenses.

Alors, pour vous éviter de partir sur de mauvaises bases, respectez ces bonnes pratiques :

 

Miser sur les backlinks de qualité

Faites naturellement des liens vers des sites de qualité, qui servent votre contenu, et vous en obtiendrez en retour. Ils auront beaucoup plus de valeurs pour Google Penguin que tous les liens achetés ou placés dans un annuaire.

 

Créer du contenu unique

Il est tentant de copier/coller les descriptifs de vos fournisseurs. Malheureusement, si plusieurs e-commerces font comme vous, Google Panda ne va pas apprécier. Prenez le temps de personnaliser vos fiches produit pour les rendre uniques.

 

Créer du contenu de qualité

Sur votre blog, évitez le contenu trop léger, sans valeur ajoutée. Écrivez des articles vraiment utiles, en rapport avec votre marché et ses tendances. Prodiguez des conseils d’utilisation à vos visiteurs et informez-les sur les coulisses de votre entreprise.

 

Travailler le champ sémantique

En partant du mot-clé principal, déclinez des expressions synonymes qui vont enrichir le contenu, le fluidifier et le rendre agréable à lire. Google est désormais capable de détecter le cocon sémantique d’un texte et de s’en servir pour mieux le positionner sur les moteurs de recherche.

 

L’adage « rien ne sert de courir, mieux vaut partir à point » est valable ici. Démarrez avec un site e-commerce professionnel, au contenu unique et de qualité, avec une stratégie webmarketing performante. Le référencement naturel sera plus long, mais durable. En attendant, vous pouvez toujours opter pour du référencement payant et assurer une présence active sur les réseaux sociaux pour optimiser votre trafic.

0f2c1a1f28eeaacc743c450a2b3e5c45222222222222222